Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Migration de bactéries mortes ou vivantes des muqueuses aux articulations et enthèses : faits et hypothèses - 12/01/20

Doi : 10.1016/j.rhum.2019.09.002 
Jean-Marie Berthelot a, , Daniel Wendling b
a Service de rhumatologie, Hôtel-Dieu, CHRU de Nantes, place Alexis-Ricordeau, 44093, Nantes cedex 01, France 
b Service de rhumatologie, CHRU de Besançon, EA4266 (Pathogens and inflammation, EPILAB) Université Bourgogne Franche-Comté, boulevard Fleming, 25030 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’identification récente d’ADN de plusieurs bactéries du microbiote, dont Prevotella spp, dans les ganglions mésentériques, la rate, le sérum, le foie, le poumon, l’œil, et les articulations des rats HLA-B27, tant avec, que sans arthrites, et même chez des rats contrôles, pourrait révolutionner notre compréhension des spondyloarthrites, des rhumatismes psoriasiques et des polyarthrites rhumatoïdes. En effet, de mêmes translocations de bactéries ou levures des muqueuses aux articulations pourraient contribuer d’abord à l’initiation, puis aux poussées des rhumatismes inflammatoires. Cet article fait le point des connaissances à ce sujet, et soulève six questions que suscite cette découverte : (i) Comment cet ADN migre-t-il des muqueuses aux articulations ? (ii) Des bactéries des muqueuses peuvent-elles survivre dans les articulations ? (iii) Certaines bactéries synbiontes du microbiote intestinal (‘bactéries du ‘Soi’) pourraient-elles physiologiquement protéger nos cellules d’invasions par des bactéries plus pathogènes (comme les chiens protègent des loups) ? (iv) La composition du microbiote tissulaire dépend-il du métabolisme local (lequel peut différer de celui de l’intestin), dont il serait une variable d’ajustement ?; (v) Des antigènes du microbiote muqueux en excès peuvent-ils suffire à induire des modifications épigénétiques pérennes des cellules présentatrices et souches des articulations, ou ceci ne peut-il survenir que si ces cellules ont été infectées ? (vi) Dans quelles sous-populations de cellules des articulations et enthèses des bactéries du microbiote pourraient-elles silencieusement persister ? Un tel phénomène (infections répétées ou dormantes) au sein des cellules-souches mésenchymateuses de la moelle sous-chondrale induisant des modifications épigénétiques dans leurs cellules filles présentatrices au sein des articulations ou enthèses est une hypothèse séduisante à tester.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pondyloarthrite, Polyarthrite rhumatoïde, Microbiote, Microbiome, Bactéries, Dysbiose, Translocation, Enthèse, Synoviale, Moelle osseuse, Cellules-souches mésenchymateuses


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.


© 2019  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 87 - N° 1

P. 18-23 - janvier 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rythmes circadiens dans la polyarthrite rhumatoïde
  • Maurizio Cutolo
| Article suivant Article suivant
  • Injections sacro-iliaques locales dans le traitement de la spondyloarthrite. Quelles sont les preuves ?
  • Daniel Wendling

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.