Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Chirurgie des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin - 22/01/20

[9-059-A-18]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(19)92374-1 
M. Aubert, D. Mege, L. Maggiori, Y. Panis
 Département de chirurgie colorectale, Hôpital Beaujon, Université Paris-VII, 100, boulevard du Général-Leclerc, 92110 Clichy, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 23 janvier 2020

Résumé

En dépit des progrès majeurs dans la prise en charge médicale des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin avec l'avènement des biothérapies au cours de la dernière décennie, la chirurgie reste un outil essentiel dans l'arsenal thérapeutique pour le traitement de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn. La prise en charge chirurgicale de ces patients peut être complexe tant sur le plan des indications que sur celui de la réalisation du geste thérapeutique. Elle nécessite une coordination multidisciplinaire que ce soit en situation d'urgence ou de chirurgie élective. En effet, les patients sont classiquement des sujets jeunes, dont la prise en charge doit englober, en plus de l'aspect chirurgical, l'état nutritionnel, la fertilité, l'état psychologique et l'image corporelle, dont l'altération inhérente à ces deux pathologies chroniques, demeure majeure. Dans le cadre de la rectocolite hémorragique, la chirurgie est considérée comme potentiellement curative puisqu'elle permet la résection de l'ensemble de la muqueuse colorectale assurant ainsi le contrôle des symptômes et la prévention de la dégénérescence en adénocarcinome. La coloproctectomie totale avec anastomose iléoanale par laparoscopie est la technique de référence, dont les modalités temporelles de réalisation varient en fonction des équipes, des situations cliniques et des patients. Pour la maladie de Crohn, la prise en charge chirurgicale ne peut être curative puisque la maladie peut récidiver à tous les niveaux du tube digestif. Ainsi, l'objectif de la chirurgie est de soulager les lésions symptomatiques, tout en respectant au maximum l'épargne digestive afin de limiter le risque de syndrome de l'intestin grêle court. La laparoscopie constitue aujourd'hui la voie d'abord de référence, en situation d'urgence comme en situation élective.


Mots-clés : Maladie de Crohn, Rectocolite hémorragique, Laparoscopie, Stricturoplastie, Anastomose iléoanale


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.