Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Outcomes of ulnar shortening osteotomy using a new compression plate - 23/01/20

Résultats d’une technique de raccourcissement de l’ulna utilisant une nouvelle plaque en compression

Doi : 10.1016/j.hansur.2019.09.009 
A. Iniesta a, , B. Bonev b, C. Curvale c, R. Legré c, A. Gay a
a Institut de la main et du membre supérieur, 393, avenue du Prado, 13008 Marseille, France 
b Centre hospitalier d’Hyères, 579, avenue du Maréchal-Juin, 83400 Hyères-Les-Palmiers, France 
c Centre hospitalo-universitaire de la Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13005 Marseille, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Ulnar impaction syndrome (UIS) is a frequent cause of ulnar-sided wrist pain. Several open and arthroscopic surgery techniques have been described. Ulnar shortening osteotomy (USO) is often the method of choice. It has the advantage of leveling the distal radioulnar joint extra-articularly while maintaining the integrity of the soft tissues that stabilize the joint. This retrospective study reports the short-term outcomes of 20 patients who underwent surgery between 2013 and 2015. USO was performed with a locked plate and a new compression device (Alians®, Newclip™, Haute Goulaine, France). Preoperative and postoperative ulnar variance were measured on wrist X-rays in neutral pronation-supination. Functional outcomes were evaluated with the QuickDASH score and the pain on VAS (visual analog scale). Postoperative range of motion and grip strength were compared to those of the contralateral wrist. The average follow-up was 16 months (4 to 28 months). Preoperative ulnar variance was positive with an average of 4mm (1–11mm). The average length of the final ulna shortening was 3.5mm (1.5–6mm); the mean time to union was 4 months (3–12 months). The average QuickDASH was 12 and pain had decreased 2.4mm on the VAS. The results achieved with this new compression plate designed specifically for USO are similar to those described in the literature. This kind of device has an easily reproducible technique and can reduce the operative time.

Level of evidence

IV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le syndrome d’impaction ulnaire (SIU) est une cause fréquente de douleur sur le bord ulnaire du poignet. Plusieurs techniques chirurgicales à ciel ouvert ou sous arthroscopie ont été décrites. L’ostéotomie de raccourcissement ulnaire (ORU) a gagné la faveur comme une technique fiable préservant les structures stabilisantes de l’articulation radio-ulnaire distale. Cette étude rétrospective de court terme comprend une série de 20 patients opérés entre 2013 et 2015. L’ORU a été réalisée avec la plaque Alians® (Newclip™, Haute Goulaine, France). La variance ulnaire avant et après l’opération a été mesurée sur des clichés de face et de profil réalisés dans une position strictement neutre de pronation-supination. L’évaluation subjective de la capacité fonctionnelle du poignet et de la douleur ont été effectuées par le score DASH et par une échelle visuelle analogique (EVA). La force de poigne et l’amplitude des mouvements pré- et postopératoires ont été comparés à celles du côté opposé. La durée moyenne de suivi était de 16 mois (de 4 à 28 mois). La variance ulnaire positive moyenne en préopératoire était de 4mm (de 1 à 11mm), le raccourcissement moyen final de l’ulna de 3,5mm (de 1,5 à 6mm), le temps moyen de consolidation de 4 mois (de 3 à 12 mois). À la fin de l’étude, le score DASH moyen s’élevait à 12 et la valeur moyenne de la douleur avait diminué de 2,4 points. Les résultats de notre série sont comparables à ceux décrits dans la littérature. Ce type de plaque à compression spécialement conçue présente un réel intérêt en permettant une technique chirurgicale facilement reproductible ainsi qu’une diminution du temps opératoire.

Intervalle de confiance

IV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Ulnar shortening osteotomy, Compression device, Wrist, Ulnar impaction syndrome

Mots clés : Raccourcissement de l’ulna, Plaque en compression, Poignet, Syndrome ulno-carpien


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 1

P. 19-22 - février 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anatomy of the median nerve and its clinical applications
  • M. Soubeyrand, R. Melhem, M. Protais, M. Artuso, M. Crézé
| Article suivant Article suivant
  • Volar locking plate fixation of distal radius fractures: Isokinetic assessment of the influence of an ulnar styloid process fracture on pronation-supination strength
  • A. Daumillare, C. Bosch, M. Julia, B. Coulet, O. Mares, M. Chammas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.