Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fifth metacarpal instability and its effect on hamatometacarpal arthritis patterns–a cadaver study - 23/01/20

L’instabilité du cinquième métacarpien et son rôle dans le type d’arthrose hamato-métacarpienne. Étude cadavérique

Doi : 10.1016/j.hansur.2019.09.010 
P.J. Rosinsky a, N. Netzer a, Y. David a, Y. Kosashvili a, E. Been b, A. Oron a,
a Department of Orthopedics, Kaplan Medical Center, Derech Pasternak, Rehovot, Israel affiliated to the Hebrew University, Jerusalem, Israel 
b Department of Anatomy, Sackler Faculty of Medicine, Tel Aviv University, POB 39040, Ramat Aviv, Tel Aviv 69978, Israel 

Corresponding author at: Hand Surgery Unit, Department of Orthopedics, Kaplan Medical Center, Rehovot, Israel.Hand Surgery Unit, Department of Orthopedics, Kaplan medical CenterRehovotIsrael

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Osteoarthritis (OA) of the fifth carpometacarpal joint is a rare diagnosis with most cases occurring post-traumatically. The joint's ligamentous supports have not been described extensively; however we know that the volar and intermetacarpal ligaments acts as the primary stabilizers. The major deforming forces on this joint are the extensor carpi ulnaris (ECU) dorsally and the flexor carpi ulnaris volarly, via the pisimetacarpal ligament. The aim of this study was to determine how the different joint stabilizers contribute to fifth carpometacarpal joint stability and biomechanics. We also sought to describe the OA patterns affecting the fifth carpometacarpal joint. A study was performed on 10 embalmed cadavers. The fifth carpometacarpal joint was evaluated biomechanically through ECU traction and sequential transection of the joint stabilizers. Gross macroscopic evaluation of degenerative changes in the articular surface was conducted and graded on a scale of 0–3 (with 0 representing normal cartilage with no visible lesions). Biomechanical data were available from 18 specimens (10 right; 8 left) and arthritic patterns were available from all 20 specimens (10 right; 10 left). Based on the biomechanical data, the proximal and distal intermetacarpal ligaments were found to be major contributors to stability. The volar stabilizer was a minor contributor to stability and the dorsal stabilizer was a minimal contributor to stability. OA was present in 16/20 specimens (80%) with an average arthritis grade of 1.6 on the right hand and 1.0 on the left hand. The most common site of OA was the dorso-ulnar quadrant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’arthrose de la cinquième articulation carpo-métacarpienne est une pathologie rare, le plus souvent post-traumatique. L’appareil ligamentaire de cette articulation n’a pas encore été décrite en détail ; cependant ses stabilisateurs principaux sont connus comme étant les ligaments palmaire et intermétacarpien. Les principales forces déformantes de cette articulation sont l’extenseur carpi ulnaris (ECU) en arrière et le flexor carpi ulnaris, via le ligament pisi-métacarpien, en avant. L’objectif de cette étude était d’évaluer la contribution des différents stabilisateurs articulaires à la stabilité et la biomécanique de la cinquième articulation carpo-métacarpienne. En outre, nous avons cherché à stratifier les variétés d’arthrose affectant la cinquième articulation carpo-métacarpienne. Une étude sur dix cadavres embaumés a été réalisée. La cinquième articulation carpo-métacarpienne a été évaluée biomécaniquement par la traction sur l’ECU et la section séquentielle des stabilisateurs. Une évaluation macroscopique des modifications dégénératives de la surface articulaire a été conduite et évaluée sur une échelle de 0 à 3 (0 représentant le cartilage normal sans lésions visibles). Des données biomécaniques étaient disponibles pour 18 spécimens (dix à droite, huit à gauche) et le type de lésions arthrosiques était disponible pour les 20 spécimens (dix à droite; dix à gauche). Les mesures biomécaniques ont montré l’importante contribution des ligaments intermétacarpiens proximal et distal à la stabilité. Un rôle secondaire est dévolu au stabilisateur palmaire et un rôle mineur au stabilisateur dorsal. L’arthrose était présente chez 16/20 spécimens (80%) avec la note arthrosique moyenne de 1,6 sur la main droite et 1,0 sur la main gauche. Le site le plus commun de l’arthrose était le quadrant dorso-ulnaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Fifth metacarpal, Dislocation, Base, Osteoarthritis, Hamatometacarpal, Instability

Mots clés : Cinquième métacarpien, Luxation, Base, Arthrose, Hamato-métacarpien, Instabilité


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 1

P. 48-52 - février 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ten-year radiological and clinical outcomes of capitolunate arthrodesis with scaphoid and triquetrum excision for advanced degenerative arthritis in the wrist: Single-center, retrospective case series with 10 patients
  • F. Dargai, G. Hoel, M. Safieddine, E. Payet, R. Leonard, Z. Jaffarbanjee, I. Daoudi
| Article suivant Article suivant
  • The use of the RegJoint™ implant for base of thumb osteoarthritis: Results with a minimum follow-up of 2 years
  • A.-M. Kennedy, J. Barker, R. Estfan, G.J. Packer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.