Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de l'épreuve fonctionnelle d'exercice dans la détection de l'hypertension pulmonaire d'exercice - 31/03/08

Doi : RMR-04-2006-23-2-0761-8425-101019-200518650 

C. Chenivesse [1],

V. Rachenne [2],

C. Fournier [1],

S. Leroy [1],

R. Nevière [3],

T. Le Tourneau [2],

B. Wallaert [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Évaluer l'intérêt de l'épreuve fonctionnelle d'exercice (EFX) dans la détection de l'hypertension pulmonaire (HP) d'exercice.

Introduction

L'EFX est un examen clef dans l'exploration d'une dyspnée d'effort. Récemment l'HP d'exercice a été mise en évidence comme étant une cause possible de dyspnée d'effort. Cependant les caractéristiques de l'EFX au cours de l'HP d'exercice ne sont pas connues.

Méthodes

39 patients ayant bénéficié d'une EFX et d'une échocardiographie d'effort pour investigation d'une dyspnée d'effort ont été étudiés de façon prospective. Ils étaient séparés en 3 groupes selon l'existence ou non d'une HP de repos [pression artérielle pulmonaire systolique ≥ 35 mmHg] et/ou d'exercice [pression artérielle pulmonaire systolique ≥ 45 mmHg] : 1) absence d'HP ; 2) HP d'exercice sans HP de repos ; 3) HP de repos. Les caractéristiques fonctionnelles d'exercice étaient analysées pour chaque groupe.

Résultats

Au pic de l'exercice, les patients développant une HP d'exercice avaient un rapport VD/VT et un gradient en CO2 (P[a-ET]CO2) significativement plus élevés que les patients sans HP d'exercice (VD/VT à 0,38 ± 0,1 vs. 0,29 ± 0,11 et P[a-ET]CO2 à 4,6 ± 3,1 vs. 1 ± 3,8 mmHg). L'augmentation du VD/VT et du P[a-ET]CO2 au pic était retrouvée chez les patients ayant une HP de repos. Un rapport VD/VT au pic supérieur à 0,34 permettait de prédire l ‘existence d'une HP d'exercice avec une sensibilité de 72,7 %, une spécificité de 71 %, une VPP de 72,7 % et une VPN de 70,1 %.

Conclusion

Les patients développant une HP à l'exercice présentent des anomalies de l'espace mort à l'effort, identifiées par l'EFX. L'EFX peut apporter des éléments utiles pour la sélection des patients justifiant une exploration hémodynamique d'effort.

Abstract

Cardiopulmonary exercise testing in exercise induced pulmonary hypertension

Objective

To determine the accuracy of cardiopulmonary exercise-testing (CPET) in detecting exercise-induced pulmonary hypertension.

Background

CPET plays a key role in the investigation of exertional breathlessness. Exercise-induced pulmonary hypertension has been recently demonstrated to be a cause of exertional dyspnea. However, the features of CPET associated with the condition are still unknown.

Methods

We prospectively studied CPET and exercise echo-cardiography characteristics in 39 patients complaining of exertional breathlessness. Patients could be divided into 3 groups as follows: 1) control subjects having normal pulmonary arterial pressure at rest [pulmonary arterial systolic pressure ≪ 35 mmHg] and at peak exercise [pulmonary arterial systolic pressure ≪ 45 mmHg]; 2) patients having exercise-induced PH; 3) patients having resting PH. Results from CPET have been analyzed within each group.

Results

Patients developing exercise-induced PH revealed an increased VD/VT ratio and CO2 gradient (P[a-ET]CO2) at peak exercise compared to controls (VD/VT at 0.38 ± 0.1 vs 0.29 ± 0.11 and P[a-ET]CO2 at 4,6 ± 3,1 vs 1 ± 3,8 mmHg). VD/VT and P[a-ET]CO2 were increased in patients with resting PH. A VD/VT ratio at peak exercise higher than 0.34 was 72.7% sensitive and 71% specific in predicting exercise-induced PH. Positive and negative predictive values were 72.7% and 70.1% respectively.

Conclusion

Patients with exercise-induced PH did not decrease or may increase dead space during exercise. Therefore CPET may be a useful tool in selecting patients who need to undergo further exercise haemodynamic investigations.


Mots clés : Hypertension pulmonaire , Exercice , Epreuve fonctionnelle d'exercice , Espace mort , VD/VT , End-tidal PCO2

Keywords: Pulmonary hypertension , Exercise , Cardiopulmonary testing , Dead space , Vd/Vt Ratio , End-Tidal PcO2


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 2

P. 141-148 - avril 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La sévérité de l'asthme professionnel est-elle liée au poids moléculaire de l'allergène ?
  • A. Descatha, F. Le Guillou, A.-M. Cohen-Jonathan, T. Chinet, J. Ameille
| Article suivant Article suivant
  • Géfitinib et méningite carcinomateuse d'un carcinome bronchique non à petites cellules (CBNPC)
  • K. Chouahnia, J.-M. Brechot, G. Des-Guetz, P. Saintigny, J.-F. Morere, J.-L. Breau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.