Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

About two cases of anthropophagy (1901, 1902). Forensic psychopathological diagnosis of the early twentieth century - 30/01/20

Sur deux cas d’anthropophagie (1901, 1902). Diagnostic psychopathologique du début du XXe siècle

Doi : 10.1016/j.medleg.2019.12.001 
R. Ciliberti a, b, , C. Tesi b, A. Tosi b, M. Licata b
a Section of History of Medicine and Bioethics, Department of Health Sciences, University of Genoa, via De Toni 12, 16132 Genoa, Italy 
b Centre of Research in Osteoarchaeology and Paleopathology, Department of Biotechnology and Life Sciences, University of Insubria, O. Rossi, 9, 21100 Varese, Italy 

Corresponding author at: Centre of Research in Osteoarchaeology and Paleopathology, Department of Biotechnology and Life Sciences, University of Insubria, O. Rossi, 9, 21100 Varese, Italy.Centre of Research in Osteoarchaeology and Paleopathology, Department of Biotechnology and Life Sciences, University of InsubriaO. Rossi, 9Varese21100Italy
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 30 January 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

In 1902, Pasquale Penta, physician and criminologist, presented an article entitled “About two cases of anthropophagy” on the Journal of Forensic Psychiatry, Criminal Anthropology and Related Sciences. The cases presented, which occurred one in 1901 and the other in 1902, are of particular interest both for the rarity of cannibalism connected to the homicidal acts carried out by people suffering from serious psychiatric diseases and because they were among the first objects of psychiatric observation in Italy. The article described the “pathological cannibalism” under the forensic psychopathological and criminal anthropological points of view. From the analysis performed by Penta, it emerged an important difference between the murdered and the killing cannibal for the particular violence and brutality of the latter.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

En 1902, Pasquale Penta, docteur et criminologue, a présenté un article intitulé «About two cases of anthropophagy» dans le Journal of Forensic Psychiatry, Criminal Anthropology and Related Sciences. Les cas présentés, survenus l’un en 1901 et l’autre en 1902, présentent un intérêt particulier tant pour la rareté du cannibalisme lié aux actes d’homicide commis par des personnes souffrant de maladies psychiatriques graves que parce qu’ils ont été parmi les premiers objets d’observation psychiatrique en Italie. L’article décrivait le «cannibalisme pathologique» sous les points de vue médico-légaux psychopathologiques et criminels anthropologiques. De l’analyse effectuée par Penta, il ressort une différence importante entre le meurtrier et le cannibale meurtrier pour la violence et la brutalité particulières de ce dernier.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Anthropophagy, Psychopathological diagnosis, History of medicine, Pasquale Penta, Cesare Lombroso

Mots clés : Anthropophagie, Diagnostic psychopathologique, Histoire de la médecine, Pasquale Penta, Cesare Lombroso


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.