Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Science of sleep and sports performance – a scoping review - 30/01/20

Science du sommeil et performance sportive

Doi : 10.1016/j.scispo.2019.03.006 
B. Chandrasekaran , S. Fernandes, F. Davis
 Centre for Sports Science, Medicine and Research, School of Allied Health Sciences, Manipal Academy of Higher Education, Karnataka, India 

Corresponding author.

Summary

Purpose

Sleep is basic and common biological activity in human beings. Sleep is vital for recovery for recovering or replenishments of energy loss during daily functional activities. Sports involve expending excess energy more than required for day-to-day operations. Hence extended sleep becomes mandatory for replenishment of expended energy during sporting activities. However, real time scenario depicts athletes get lesser sleep than normally required taxing the physiological system, predisposing chronic injury and hindering sports performance.

Methodology

Literature search was done through PubMed Central, CINAHL, Proquest and Cochrane Central with keywords of “Sports performance AND Sleep,” “Sleep extension OR micro-sleep OR sleep deprivation AND sports.” The full-text articles or English language were analyzed and prepared for a historical review in logical order.

Results

Sleep deprivation has a significant impact on various physiological systems such as cardiorespiratory, nervous and endocrine system. Sleep extension has benefits in sports performance despite the variety of sports.

Conclusion

Sleep quality and intensity shall be borne in mind in coaching athletes before, during and after the competitions. The sleep education should be part of coaches, psychologist and team manager's training for behavior modification and fruitful team performance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Le sommeil est une activité biologique fondamentale de l’homme. Le sommeil est vital pour la récupération, permettant de reconstituer les réserves d’énergie utilisées au cours des activités fonctionnelles quotidiennes. Le sport détermine une dépense en énergie supérieure à celle des activités quotidiennes. On pourrait donc supposer qu’un sommeil plus long est nécessaire pour reconstituer l’énergie dépensée lors d’activités sportives. En réalité, cependant, l’observation montre que les athlètes dorment moins que ce qui est normalement nécessaire, ce qui met en porte à faux l’homéostasie physiologique et peut prédisposer aux blessures à répétition compromettant ainsi les performances sportives.

Méthodologie

La recherche documentaire a été effectuée sur PubMed Central, CINAHL, Proquest et Cochrane Central avec les mots-clés « Performance sportive ET sommeil », « Durée du sommeil OU micro-sommeil OU privation de sommeil ET sports ». Les articles en texte intégral en langue anglaise ont été analysés et préparés pour une revue chronologique dans un ordre logique.

Résultats

La privation de sommeil a un impact significatif sur divers systèmes physiologiques tels que les systèmes cardiorespiratoire, nerveux et endocrinien. L’allongement de la durée du sommeil présente des avantages en termes de performances sportives malgré la diversité des sports.

Conclusion

La qualité et l’intensité du sommeil doivent être prises en compte lors de l’entraînement d’athlètes avant, pendant et après les compétitions. L’éducation au sommeil devrait faire partie de la formation des entraîneurs, des psychologues et des chefs d’équipe pour la modification du comportement et la bonne performance de l’équipe.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Sleep extension, Sleep deprivation, Micro-sleep, Sports performance, Physiology, Hormones, Pituitary adrenal axis

Mots clés : Durée du sommeil, Privation de sommeil, Micro-sommeil, Performance sportive, Physiologie, Régulations endocriniennes


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 1

P. 3-11 - février 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Remerciements aux lecteurs
| Article suivant Article suivant
  • Efficacite d’un programme d’entraînement individualise base sur la mesure directe du VO2max chez les malades porteurs de maladies chroniques ; le protocole PEP’C
  • Y. Abitteboul, M.E. Rougé Bugat, H. Le Naoures, S. Lassoued, S. Oustric, D. Riviere

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.