Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Is low frequency and volume sports training beneficial to bone density in female adolescents? - 30/01/20

Les entraînements sportifs de faible fréquence et en volume sont-ils bénéfiques pour la densité osseuse chez les adolescentes?

Doi : 10.1016/j.scispo.2019.03.007 
E.L. Caputo a, , A.J. Rombaldi a, A.R. Harmer b, M.C. Silva a
a Postgraduate Program in Physical Education, Federal University of Pelotas, Brazil 
b Musculoskeletal Health Research Group, Faculty of Health Sciences, The University of Sydney, NSW, Australia 

Corresponding author.

Summary

Objectives

Investigate if low frequency sports practice has beneficial effects on bone mineral density (BMD) in adolescent females.

Equipment and Methods

This cross-sectional study recruited girls between 13 and 17 years old from two schools in Brazil. Participants in the control group could not be involved in any regular physical activity in the preceding six months, except for regular physical education (PE) classes. Participants in the sports activity group (SA) were recruited from the volleyball, basketball and handball teams of the selected schools, and were engaged in exercise training twice a week (3.1±0.2hours/week), and should be involved in sports activity for the past six months. Bone mineral density was assessed by Dual Emission X-ray absorptiometry (DXA) using pediatrics software.

Results

Control (n=25) and SA (n=27) groups were similar regarding age, anthropometry and calcium intake. BMD was 5.3% to 9.1% higher in girls from SA in comparison to control group in upper limbs, lower limbs, trochanteric region, total body and the total body without head. There was no BMD difference between groups for hip and lumbar spine.

Conclusion

Engagement in low frequency and volume sport practice, may provide beneficial effects for bone health among adolescent females.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Examiner si la pratique sportive à basse fréquence a des effets bénéfiques sur la densité minérale osseuse (DMO) chez les adolescentes.

Matériel et méthodes

Cette étude transversale a recruté des filles âgées de 13 à 17 ans dans deux écoles au Brésil. Les participants du groupe témoin n’ont pu participer à aucune activité physique régulière au cours des six mois précédents, à l’exception des cours réguliers d’éducation physique. Les participants du groupe d’activités sportives ont été recrutés parmi les équipes de volley-ball, de basket-ball et de handball des écoles sélectionnées et ont été entraînés deux fois par semaine (3,1±0,2 heure/semaine) et devraient participer à des activités sportives pendant les six derniers mois. La densité minérale osseuse a été évaluée par absorptiométrie à double émission de rayons X (DXA) à l’aide d’un logiciel pédiatrique.

Résultats

Les groupes témoins (n=25) et SA (n=27) étaient similaires en ce qui concerne l’âge, l’anthropométrie et l’apport en calcium. La densité minérale osseuse était de 5,3 % à 9,1 % plus élevée chez les filles de l’AS par rapport au groupe témoin des membres supérieurs, des membres inférieurs, de la région trochantérienne, du corps total et du corps total sans tête. Il n’y avait pas de différence de DMO entre les groupes pour la colonne vertébrale et la colonne lombaire.

Conclusion

L’engagement dans la pratique sportive à basse fréquence et à faible volume peut avoir des effets bénéfiques sur la santé des os chez les adolescentes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Densité osseuse, La santé des os, Adolescente, Des sports

Keywords : Bone density, Bone health, Female adolescent, Sports


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 1

P. 46.e1-46.e7 - février 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effect of 16-week corrective training program on three dimensional joint moments of the dominant and non-dominant lower limbs during gait in children with genu varus deformity
  • A.A. Jafarnezhadgero, M. Majlesi, H. Etemadi, R. Hilfiker, B.A. Knarr, M. Madadi Shad
| Article suivant Article suivant
  • Training modalities and self-medication behaviors in a sample of runners during an ultratrail
  • C. André, J. Girard, S. Gautier, P. Derambure, M. Rochoy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.