Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chlorhexidine alcohol versus povidone-iodine: The comparative study of skin disinfectants at the blood transfusion centers of Iran - 31/01/20

Alcool chlorhexidine versus povidone-iode : étude comparative des désinfectants cutanés dans les centres de transfusion sanguine d’Iran

Doi : 10.1016/j.tracli.2020.01.005 
M.H. Rafiee a, S.A. Kafiabad a, , M. Maghsudlu a, M. Moradi a, b, L. Jalili a
a Blood Transfusion Research Center, High Institute for Research and Education in Transfusion Medicine, Tehran, Iran 
b Department of Biotechnology, Faculty of Biological Science and Technology, University of Isfahan, Isfahan, Iran 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 31 janvier 2020

Abstract

Objectives

The skin disinfection in the blood donor's arm is a key step to minimize the risk of microbial contamination at blood donation sessions. Current study aimed to compare the efficacy of 2% chlorhexidine gluconate in 70% isopropyl alcohol (CHG/IPA) with povidone-Iodine (PI) at blood transfusion centers (BTCs) of Iran.

Material and methods

Blood donors were selected to evaluate three commercial CHG/IPA disinfectants (N=300), prior the application at BTCs, and to compare the rate of positive skin cultures between CHG/IPA and PI in 31 BTCs (N=8578). The rate of positivity for PI over a 5-year period was also investigated. After application of a two-step disinfection procedure, the biochemical characteristics were checked in accordance with the conventional bacteriological methods. The Z-test analysis was used to compare the deviation between the positive microbial culture ratios.

Result

No donors had a positive culture after disinfection during the evaluation study. There was no difference in the rate of positivity between PI and CHG/IPA after disinfection (P>0.05). The rate of positivity for PI from 2012 to 2017 showed a decreasing trend. The rate of positivity was significantly higher in winter rather than summer (P<0.05).

Conclusion

The disinfection efficacy of CHG/IPA was equivalent to that of PI. The 5-year monitoring of PI at BTCs showed that the improvement in the rate of positive skin cultures possibly due to effectiveness of correcting actions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

La désinfection de la peau dans le bras du donneur de sang est une étape clé pour minimiser le risque de contamination microbienne lors des séances de don de sang. L’étude actuelle visait à comparer l’efficacité du gluconate de chlorhexidine à 2 % dans l’alcool isopropylique à 70 % (CHG/IPA) avec la povidone-iode (PI) dans les centres de transfusion sanguine (BTC) d’Iran.

Matériel et méthodes

Les donneurs de sang ont été sélectionnés pour évaluer trois désinfectants commerciaux CHG/IPA (n=300), avant leur utilisation aux CTB, et pour comparer le taux de cultures cutanées positives entre CHG/IPA et PI dans 31 CTB (n=8578). Le taux de positivité de l’IP sur une période de 5 ans a également été étudié. Après application d’une procédure de désinfection en deux étapes, les caractéristiques biochimiques ont été vérifiées conformément aux méthodes bactériologiques conventionnelles. L’analyse du test Z a été utilisée pour comparer l’écart entre les rapports de culture microbienne positifs.

Résultats

Aucun donneur n’a eu une culture positive après désinfection pendant l’étude d’évaluation. Il n’y avait pas de différence dans le taux de positivité entre PI et CHG/IPA après désinfection (p>0,05). Le taux de positivité pour PI de 2012 à 2017 a montré une tendance à la baisse. Le taux de positivité était significativement plus élevé en hiver plutôt qu’en été (p<0,05).

Conclusion

L’efficacité de désinfection de la CHG/IPA était équivalente à celle de l’IP. Le suivi quinquennal des IP aux CTB a montré que l’amélioration du taux de cultures cutanées positives peut-être due à l’efficacité de la correction Actions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Chlorhexidine, Povidone-iodine, Blood donors, Disinfectant, Antiseptic

Mots clés : Chlorhexidine, Povidone-iode, Donneurs de sang, Désinfectant, Antiseptique


Plan


© 2020  Société française de transfusion sanguine (SFTS). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.