Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une syphilis « précoce » - 01/02/20

A case of “early” syphilis

Doi : 10.1016/j.annder.2019.10.032 
A. Sanchez a, , P. Del Giudice a, A. Peneau b, P. Grange c, N. Dupin c, d, T. Hubiche a, e
a Service de dermatologie-infectiologie, CHI de Fréjus/Saint-Raphaël, 240, avenue Saint-Lambert, 83608 Fréjus, France 
b Service d’hépato-gastro-entérologie, CHI de Fréjus/Saint-Raphaël, 240, avenue Saint-Lambert, 83608 Fréjus, France 
c Inserm, laboratoire de dermatologie-CNR des IST bactériennes LA Syphilis, faculté de médecine, université Sorbonne Paris Descartes, institut Cochin U1016, Paris, France 
d Service de dermatologie-vénéréologie, groupe hospitalier Paris Centre Cochin-Hôtel Dieu-Broca, AP-HP, Paris, France 
e Service de dermatologie, hôpital Archet 2, CHU de Nice, 151, route St-Antoine-de-Ginestiere, 06202 Nice, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Depuis les années 2000, une recrudescence de la syphilis a été observée principalement chez les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH), âgés de 20 à 49 ans, dont la moitié sont co-infectés par le VIH. Nous rapportons un cas chez un adolescent illustrant une extension de l’épidémie à d’autres populations.

Observation

Un adolescent de 15 ans a consulté en mai 2018 pour une fissure anale et des érosions douloureuses buccales. Il signalait avoir eu un rapport sexuel anal traumatique non protégé consenti avec un autre adolescent de sexe masculin du même âge trois mois plus tôt. La sérologie syphilis était positive avec un test tréponémique positif et un test non tréponémique à 1/128. Une recherche d’ADN bactérien tréponémique par PCR était également positive sur l’écouvillonnage des érosions buccales et de la fissure anale. En raison d’un antécédent d’allergie à la pénicilline le patient a été traité par doxycycline. À un mois, les lésions muqueuses avaient disparu et à 3 mois, le titre du VDRL avait baissé de 2 dilutions.

Conclusion

Ce cas de syphilis « précoce » illustre une modification de l’épidémiologie des infections sexuellement transmissibles (IST). Les IST concernent actuellement des populations très jeunes, jusqu’alors peu exposées, en raison d’une augmentation des comportements sexuels à risque et d’une méconnaissance des IST chez les adolescents comparativement aux jeunes du même âge dans les années 90.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Syphilis mainly affects men who have sex with men (MSM) between the ages of 20 and 49. Herein we report a case in a teenager illustrating extension of the epidemic to other populations.

Patients and methods

A 15-year-old boy consulted in May 2018 for an anal fissure and painful oral erosions. He reported having had unprotected anal sex with another male teenager of the same age three months earlier. Syphilis serology was positive, with a positive treponemal test (TT) and non-treponemal test (VDRL) at 1/128. A treponemal bacterial DNA PCR assay was also positive for swabs obtained from the oral erosions and anal fissure. Due to a history of allergy to penicillin the patient was treated with doxycycline 200mg daily for 14 days. One month later, the mucosal lesions had subsided, and 3 months later the VDRL titer had decreased by 2 dilutions.

Conclusion

This case of “early” syphilis illustrates a change in the French epidemiology of sexually transmitted diseases (STIs). STIs currently affect very young and previously unexposed metropolitan French populations. These infections are increasing in teenagers due to an increase in high-risk sexual behavior associated with a lack of knowledge of STIs. This case is a reminder of the current decline in the level of knowledge about STIs among teenagers as compared to young people of the same age in the 1990s.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syphilis, Treponema pallidum, Homme ayant des rapports sexuels avec des hommes, Prévention

Keywords : Syphilis, Treponema pallidum, Men who have sex with men, Prevention


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 2

P. 127-130 - février 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Piqûre de raie pastenague : un cas en Polynésie française
  • C. Luherne, T. Luth, E. Oehler
| Article suivant Article suivant
  • Érythrodermie ichtyosiforme révélant un déficit immunitaire combiné sévère
  • N. Ghariani Fetoui, L. Boussofara, D. Hmida, S. Mokni, N. Mekki, I. Ben Mustapha, C. Belajouza, N. Ghariani, C. Picard, M. Denguezli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.