Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Étiopathogénie de l'obstruction nasale et conséquences sur la croissance maxillofaciale - 05/02/20

[22-066-B-23]  - Doi : 10.1016/S2352-3999(19)41465-9 
L. Guyot a, b, , F. Cheynet b
a Service de chirurgie maxillofaciale, Aix-Marseille Université, CHU Nord, chemin des Bourrely, 13915 Marseille cedex 20, France 
b Service de chirurgie maxillofaciale, CH Conception, boulevard Baille, 13005 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les fonctions faciales (mastication, ventilation, etc.) ont un rôle majeur dans la morphogenèse dento-maxillo-faciale. Les troubles de la ventilation nasale peuvent survenir dans les premières années de la vie et, même transitoires, génèrent des anomalies de croissance retrouvées à l'âge adulte. Une obstruction nasale passagère précoce peut induire une ventilation orale définitive. La remarquable plasticité des os membraneux de la face durant la croissance justifie le dépistage et le traitement précoce de toute obstruction nasale persistante. Cette attitude thérapeutique préventive conduit à réduire les besoins de correction ultérieure par orthopédie dentofaciale ou par chirurgie orthognathique. En pratique, pour éviter les conséquences de l'obstruction nasale chez l'enfant, il ne faut pas hésiter à corriger précocement les déviations antérieures du septum, les hypertrophies des végétations adénoïdes et/ou des amygdales palatines, plus rarement les hypertrophies des cornets. En cas d'endomaxillie, l'expansion maxillaire est le traitement de choix en agissant simultanément sur les fosses nasales et sur les maxillaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Obstruction nasale, Croissance faciale, Traitement orthodontique, Dysmorphose, Dysmorphie, Endomaxillie, Rétromaxillie


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Dysmorphies maxillomandibulaires : approche thérapeutique
  • T. Schouman, J. Davrou, A. Kerbrat, A. Clément, M.M. Rafenomanjato, J.B. Kerbrat, M. Richter, P. Goudot
| Article suivant Article suivant
  • Ostéotomies maxillomandibulaires : bases fondamentales et analytiques cliniques
  • G. Deffrennes, J. Ferri, E. Garreau, D. Deffrennes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.