Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« Comment traiter histologiquement un ganglion sentinelle ? » - 06/02/20

Pathological process for sentinel lymph node

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.11.003 
Nadjla Alsadoun, Mojgan Devouassoux-Shisheboran
 Centre hospitalier Lyon Sud, institut de pathologie multisite des hôpitaux de Lyon, 165, chemin du Grand Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France 

Mojgan Devouassoux-Shisheboran, Centre hospitalier Lyon Sud, institut de pathologie multisite des hôpitaux de Lyon, 165, chemin du Grand Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France.Centre hospitalier Lyon Sud, institut de pathologie multisite des hôpitaux de Lyon165, chemin du Grand RevoyetPierre-Bénite69310France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 06 février 2020

Résumé

Le ganglion sentinelle correspond au premier ganglion recevant le drainage d’une tumeur et refléterait le statut d’envahissement du territoire lymphatique drainant le cancer. La pratique du ganglion sentinelle a modifié la prise en charge anatomopathologique des ganglions, avec un examen peropératoire permettant la réalisation d’un curage complémentaire dans le même temps opératoire en cas de positivité du ganglion sentinelle et l’ultrastadification du ganglion sentinelle à l’examen histologique définitif, afin de détecter les métastases occultes. Nous avons réalisé une revue de la littérature sur les différents protocoles d’examen histopathologique des ganglions sentinelles, en fonction des différents types de cancers pour lesquels cette technique est pratiquée. En dehors des ganglions sentinelles dans le cancer du sein et des mélanomes, un examen extemporané paraît utile, en utilisant une coupe à congélation, qui donne une meilleure sensibilité qu’un examen cytologique seul. L’inclusion en paraffine de la totalité du ganglion sentinelle est obligatoire, après l’avoir tranché macroscopiquement tous les deux millimètres, le long de son plus grand axe. L’ultrastratification par des coupes sériées reste utile, mais le nombre de coupes et leur espacement ne sont pas protocolisés, en dehors des mélanomes. Cependant, trois niveaux de coupe tous les 200 à 250 microns permettraient de détecter la majorité des micrométastases de moins de deux millimètres et de plus de 200 microns. La réalisation systématique de l’immunohistochimie n’est plus obligatoire pour les ganglions sentinelles des cancers du sein, puisque la détection des cellules tumorales isolées ne modifie pas la prise en charge des patientes, mais reste utile dans les autres organes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Sentinel node is defined as the first node to receive drainage from a primary tumor and seems to reflect the nodal status in the lymphatic drainage of the tumor. Sentinel node technique has modified the pathological examination of lymph nodes, with intraoperative evaluation of sentinel node, allowing immediate lymph node dissection in case of positive sentinel node, and histological ultrastratification to detect occult metastases. This is a literature review of different histological protocols of sentinel node according to different organs. Except for sentinel node in breast cancer and melanoma, intraoperative examination of sentinel node is helpful using frozen section, more sensitive than touch imprint cytology. Sentinel node should be embedded in paraffin block entirely after gross sectioning at two millimeters intervals parallel to the long axis of the node. Histological ultrastaging with serial sections can be helpful, but the number of sections and the interval between them is not codified. Three sections at 200–250 microns can identify the majority of micrometastases (<2mm and >200 microns). Systematic immunohistochemistry of sentinel node is not necessary for breast cancers, since isolated tumor cells do not modify the therapeutic strategy, but remains useful in other organs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ganglion sentinelle, ultrastadification histologique, Examen extemporané, Coupes sériées

Keywords : Sentinel node, Serial section, Intraoperative pathology, Histological ultrastaging


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.