Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de la rééducation de la communication téléphonique chez l’adulte implanté cochléaire - 07/02/20

Doi : 10.1016/j.aforl.2019.07.007 
S. Borel a, , b , S. Dupré c, M. de Bergh a, O. Sterkers a, b, I. Mosnier a, b, E. Ferrary a, b
a APHP6, centre référent implant cochléaire et du Tronc Cérébral Adulte d’Ile de France, Unité Fonctionnelle Implants Auditifs et explorations audio-vestibulaires, Service ORL, GH Pitié-Salpêtrière, 50–52, boulevard Vincent-Auriol, 75013 Paris, France 
b Inserm, Réhabilitation chirurgicale mini-invasive et robotisée de l’audition, Sorbonne université, Paris, France 
c Département universitaire d’enseignement et de formation en orthophonie, Sorbonne université, Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 07 février 2020

Résumé

Objectifs

L’utilisation du téléphone est corrélée à la qualité de vie et pouvoir l’utiliser est une attente importante des candidats à l’implantation cochléaire. L’objectif de ce travail est d’évaluer le bénéfice d’une rééducation progressive et intensive de 18 séances menée directement au téléphone, auprès d’adultes implantés cochléaires.

Matériel et méthodes

Neuf adultes implantés ont bénéficié d’une prise en charge orthophonique à distance, spécifiquement axée sur l’utilisation du téléphone. Ont été évalués avant et après la rééducation : les performances auditives (répétition de mots de Lafon et de phrases MBAA, dans le silence, le bruit et au téléphone), l’utilisation du téléphone (questionnaires ad hoc, nombre d’appels passés par semaine) et la qualité de vie (questionnaires Ersa, Aphab).

Résultats

Avant la rééducation, la compréhension de mots de Lafon est moins bonne au téléphone qu’en voix directe (64 %±5,7 vs 26 %±5,3, moyenne±ESM, p<0,05). Après les six semaines de rééducation, les patients s’améliorent pour la prise en note d’un message téléphonique (85±3,7 vs 50±9, score/100, p<0,001). L’utilisation du téléphone en vie quotidienne (57±4,3 vs 29±5,4, score/100, p<0,0001) et le nombre d’appels passés la semaine précédant l’évaluation (0±0 vs 11±3, p<0,0001) s’améliorent également.

Conclusions

Un programme de rééducation progressif et intensif proposé au téléphone permet d’améliorer l’utilisation du téléphone en vie quotidienne des adultes implantés cochléaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Télé-réadaptation, Orthophonie, Perte d’audition, Qualité de vie


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.