Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Patients atteints d’un cancer gastrique localisé MSI/dMMR, pas de chimiothérapie mais une immunothérapie périopératoire : l’essai de phase II GERCOR NEONIPIGA vient d’être ouvert au recrutement - 11/02/20

Localized MSI/dMMR gastric cancer patients, perioperative immunotherapy instead of chemotherapy: The GERCOR NEONIPIGA phase II study is opened to recruitment

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.11.016 
Romain Cohen 1, , Thomas Pudlarz 2, Marie-Line Garcia-Larnicol 3, Dewi Vernerey 4, 5, Xavier Dray 6, Léa Clavel 7, Marine Jary 5, 8, Guillaume Piessen 9, Aziz Zaanan 10, Thomas Aparicio 11, Christophe Louvet 12, Christophe Tournigand 13, Benoist Chibaudel 14, David Tougeron 15, Rosine Guimbaud 16, Jaafar Benouna 17, Antoine Adenis 18, Harry Sokol 19, Christophe Borg 5, 7, Alex Duval 20, Magali Svrcek 21, Thierry André 1
1 AP–HP, Sorbonne Université, hôpital Saint-Antoine, department of medical oncology, 75012 Paris, France 
2 AP–HP, hôpital Saint-Antoine, Department of medical oncology, 75012 Paris, France 
3 GERCOR (Groupe Coopérateur Multidisciplinaire en Oncologie), Paris, France 
4 University Hospital of Besançon, Methodology and Quality of Life Unit in Oncology, 25000 Besançon, France 
5 University Bourgogne Franche-Comté, interactions Hôte-Greffon-Tumeur/Ingénierie cellulaire et génique, EFS BFC, UMR1098, Inserm, 25000 Besançon, France 
6 AP–HP, Sorbonne Université, hôpital Saint-Antoine, department of endoscopy, 75012 Paris, France 
7 Hôpital privé Jean-Mermoz, gastro-enterology and digestive oncology department, Lyon, France 
8 CHU de Jean-Minjoz, Medical oncology department, 3, boulevard Alexander-Fleming, 25000 Besançon, France 
9 Hôpital Claude-Huriez, service de chirurgie digestive et oncologique, 59000 Lille, France 
10 Paris Descartes University, Sorbonne Paris Cité, Georges-Pompidou European Hospital, Department of Digestive Oncology, Paris, France 
11 AP–HP, université de Paris, Hôpital Saint-Louis, Gastro-enterology and digestive oncology department, Paris, France 
12 Institut mutualiste Montsouris, medical oncology department, 75014 Paris, France 
13 AP–HP, Henri-Mondor Hospital, Medical Oncology Department, Créteil, France 
14 Hôpital Franco-Britannique, Fondation Cognacq-Jay, Medical Oncology, Levallois-Perret, France 
15 Poitiers University Hospital, Department of Gastroenterology, Poitiers, France 
16 CHU de Toulouse–IUCT Rangueil-Larrey, Digestive Medical Oncology department, Toulouse, France 
17 University Hospital of Nantes, Digestive Oncology, Nantes, France 
18 ICM Val d’Aurelle, medical oncology department, Montpellier, France 
19 AP–HP, Sorbonne Université, Centre de Recherche Saint-Antoine, CRSA, Hôpital Saint-Antoine, gastroenterology department, Inserm, 75012 Paris, France 
20 Sorbonne Université, centre de recherche Saint-Antoine, équipe Instabilité des microsatellites et cancer, équipe labellisée par la Ligue nationale contre le cancer et SIRIC CURAMUS, Inserm UMRS 938, 75012 Paris, France 
21 AP–HP, Sorbonne Université, hôpital Saint-Antoine, department of pathology, 75012 Paris, France 

Romain Cohen, AP–HP, Sorbonne Université, hôpital Saint-Antoine, department of medical oncology, 75012 Paris, France.AP–HP, Sorbonne Université, hôpital Saint-Antoine, department of medical oncologyParis75012France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 11 février 2020

Résumé

Introduction

La chimiothérapie périopératoire est la stratégie de référence pour les cancers gastriques (CG) localisés, mais semble inefficace voire délétère pour les patients avec un cancer MSI/dMMR (microsatellites instables/MMR-déficient), biomarqueur prédictif de l’efficacité de l’immunothérapie.

Objectif

L’essai de phase 2 mono-bras GERCOR NEONIPIGA (NCT04006262; EUDRACT 2018-004712-22) évalue l’efficacité du nivolumab plus ipilimumab en néo-adjuvant puis nivolumab seul en adjuvant pour les CG ou de la jonction œsogastrique (JOG) MSI/dMMR résécables.

Matériel et méthodes

Les principaux critères d’inclusion sont : CG/JOG, T2-4 tout N M0, MSI/dMMR. Les patients sont traités en néo-adjuvant par nivolumab 240mg Q2W, 6 perfusions, et ipilimumab 1 mg/kg Q6W, deux injections. Les patients avec un degré de régression tumorale 1-3 selon Mandard, une tolérance acceptable du traitement néo-adjuvant et un indice de performance postopératoire ECOG 0-1 recevront neuf perfusions mensuelles de nivolumab 480 mg en adjuvant.

Résultats

L’objectif principal est le taux de réponse complète pathologique (pCR). Selon un design de Fleming avec α=5 % et β=20 %, 27 patients évaluables sont à analyser (H0=5 % ; H1=20 %). Les critères secondaires de jugement sont la survie sans maladie, la survie globale et le profil de tolérance.

Conclusion

Il est prévu d’inclure 32 patients pour évaluer le taux de pCR pour les CG/JOG MSI/dMMR traités par nivolumab et ipilimumab néo-adjuvant. Le statut MSI/MMR doit être systématiquement analysé sur les biopsies diagnostiques de tout CG/JOG. L’étude NEONIPIGA pourrait marquer un tournant dans la prise en charge des CG/JOG MSI/dMMR si elle atteint son objectif principal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Perioperative chemotherapy is the standard strategy for localized gastric cancers. Nevertheless, this strategy seems to be inefficient, if not deleterious, for patients with tumors harboring microsatellite instability (MSI) and/or mismatch repair deficiency (dMMR), a tumor phenotype predictive for the efficacy of immune checkpoint inhibitors (ICKi).

Aim

The GERCOR NEONIPIGA single-arm phase II study (NCT04006262; EUDRACT 2018-004712-22) aims at evaluating the efficacy of a peri-operative strategy with nivolumab and ipilimumab in neoadjuvant setting, then nivolumab alone after surgery for patients with resectable MSI/dMMR gastric cancer.

Material and methods

Main inclusion criteria are: gastric and oesogastric junction adenocarcinoma (GOA), T2-T4, all N stage and M0, MSI/dMMR. Patients will be treated with nivolumab 240mg Q2W, 6 infusions, and ipilimumab 1mg/kg Q6W, 2 infusions in neoadjuvant setting. Following surgery, patients with TRG 1-2-3 (Mandard tumor regression grade), acceptable tolerance of neoadjuvant treatment and postoperative ECOG performance status 0–1, will be treated with adjuvant nivolumab 480mg Q4W, 9 infusions.

Results

The primary endpoint is pathological complete response rate (pCR-R). Based on a Fleming design, with α=5% and β=20%, 27 patients have to be evaluated (H0=5%; H1=20%). Secondary endpoints include disease-free survival, overall survival and safety.

Conclusion

This study is planned to include 32 patients to evaluate the pCR-R with the combination of nivolumab and ipilimumab in neoadjuvant setting for MSI/dMMR localized GOA. The MSI/MMR status should be systematically assessed on diagnostic biopsies of all GOA. If it meets its primary endpoint, the GERCOR NEONIPIGA study might mark a turning point in the management of localized MSI/dMMR GOA patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer de l’estomac, Instabilité des microsatellites, Syndrome de Lynch, Nivolumab, Ipilimumab

Keywords : Gastric cancer, Microsatellite instability, Lynch syndrome, Nivolumab, Ipilimumab


Plan


© 2020  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.