Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Brûlures par immersion chez l’enfant et maltraitance - 13/02/20

Burns by immersion in children and abuse

Doi : 10.1016/j.anplas.2019.07.022 
P. Ridel a , M. Lemesle b, N. Vabres b, U. Lancien a, P. Perrot a,
a Service de chirurgie plastique et reconstructrice, centre des brûlés, CHU de Nantes, hôpital Hôtel Dieu, 44093 Nantes cedex 01, France 
b Unité d’accueil des enfants en danger (UAED), pédiatrie, CHU de Nantes, hôpital femme-enfant-adolescent, 44093 Nantes cedex 01, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Dix pour cent des brûlures de l’enfant seraient dû à des abus. En rapportant une série de 6 cas graves de brûlures infligées chez l’enfant par immersion, nous exposons notre démarche diagnostique systématique de maltraitance et confirmons le caractère particulièrement grave des brûlures lorsqu’elles sont infligées.

Patients et méthodes

L’étude rétrospective a concerné les enfants hospitalisés pour des brûlures par immersion entre 2013 et 2016 et pour lesquels une maltraitance a été reconnue. Le sexe, l’âge, la description des brûlures, les chirurgies nécessaires en aigu ou en séquelle, la durée d’hospitalisation et les mesures de protection de l’enfant mises en œuvre ont été recherchés.

Résultats

Six cas de brûlures infligées par immersion ont été diagnostiqués (5 garçons, 1 fille d’âge moyen 12 mois). La surface moyenne brûlée représentait 19 % de la surface corporelle totale. Les brûlures toujours symétriques étaient de deuxième degré intermédiaire, profond et troisième degré. Tous les enfants ont été opérés au moins une fois. Au minimum une information préoccupante a été transmise pour chaque enfant.

Conclusion

Les équipes prenant en charge les enfants brûlés doivent être formées au diagnostic difficile de maltraitance pour que des mesures éducatives et de protection de l’enfant puissent être rapidement mises en place dans les cas d’abus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim of the study

Ten percent of childhood burns could arise from maltreatment. While describing 6 severe cases of inflicted scalds by immersion in children, we expose our systematic diagnostic approach of abuse and confirm the serious nature of burn when they are inflicted.

Patients and method

The retrospective study concerned children hospitalized for scalds by immersion between 2013 and 2016 and for whom child abuse has been confirmed. Sex, age, burns description, needs of surgery, length of stay at hospital and protection plan set up were collected.

Results

Six cases of burns by immersion due to maltreatment were identified (5 boys, 1 girl) with a median age of 12 months. The average total burn surface area was 19%. Burns were of deep second and third degree and always symmetric. Every child underwent surgery at least once. Concern information was transferred for all of them.

Conclusion

Teams taking care of children with burns must be trained to the difficult diagnostic of abuse or neglect so that early social interventions can be set up in case of maltreatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maltraitance, Brûlure, Enfant, Diagnostic

Keywords : Maltreatment, Abuse, Burn, Child, Diagnosis


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 1

P. 31-35 - février 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Thermal and chemical burns caused by e-cigarette battery explosions
  • F. Boissiere, F. Bekara, V. Luca-Pozner, C. Godillot, S. Gandolfi, J. Gibrila, B. Chaput, C. Herlin
| Article suivant Article suivant
  • Breast reconstruction in France, observational study of 140,904 cases of mastectomy for breast cancer
  • G. Nègre, T. Balcaen, S. Dast, R. Sinna, E. Chazard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.