Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Implications des pompes membranaires de Plasmodium falciparum dans le transport et la résistance aux antipaludiques - 13/02/20

Involment of Plasmodium falciparum membrane pumps in transport and resistance to antimalarial drugs

Doi : 10.1016/S1773-035X(20)30063-0 
Bruno Pradines 1, 2, 3, 4, , Mathieu Gendrot 1, 2, 3, Océane Delandre 1, 2, 3
1 Unité parasitologie et entomologie, département de microbiologie et de maladies infectieuses, Institut de recherche biomédicale des armées, IHU Méditerranée infection, 19-21 boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 
2 Aix Marseille Université, IRD, SSA, AP-HM, Vitrome, Marseille, France 
3 IHU Méditerranée infection, Marseille, France 
4 Centre national de référence du paludisme, 19-21 boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 

*Auteur correspondant :

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Plasmodium falciparum, agent du paludisme, est devenu résistant à la plupart des antipaludiques et même aux derniers commercialisés, comme les combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine (CTA) en Asie du Sud-Est. Une des raisons qui pourrait expliquer le phénomène de résistance aux antipaludiques est que les molécules ne peuvent pas atteindre leurs cibles d’action à la suite d’un efflux actif de l’antipaludique hors du parasite. Il est estimé que plus de 100 protéines de transport seraient localisées au niveau de la membrane cytoplasmique de P. falciparum et de la membrane de la vacuole digestive. Un certain nombre de ces transporteurs, appartenant essentiellement à la superfamille des DMT (drug/metabolite transporters), comme la protéine PfCRT (Plasmodium falciparum chloroquine resistance transporter), et à celle des ABC transporteurs (ATP-binding cassette), comme les protéines PfMDR1 (Plasmodium falciparum multidrug resistance protein 1), PfMDR2, PfMDR5 et PfMDR6, et PfMRP1 (Plasmodium falciparum multidrug resistance-associated protein 1) et PfMRP2, sont impliqués dans le transport des antipaludiques et dans leur résistance. Des amplifications géniques ou des mutations ponctuelles de ces gènes peuvent moduler le niveau de sensibilité de P. falciparum vis-à-vis des antipaludiques. L’utilisation d’inhibiteurs de ces protéines de transport est une nouvelle stratégie thérapeutique prometteuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The malaria parasite Plasmodium falciparum has become resistant to most antimalarial drugs and even to the latest marketed ones, like artemisinin-based combinaison therapies (ACT) in Southeast Asia. A possible reason for resistance to antimalarial drugs could be that drugs do not reach their target sites, due to active extrusion out of parasite. More than 100 transporters would be localized at the P. falciparum plasmic membrane and digestive vacuole membrane. Some of these transporters, belonging primarily to the superfamily of DMT (drug/metabolite transporters) like PfCRT (Plasmodium falciparum chloroquine resistance transporter) and to the superfamily of ABC transporters (ATP-binding cassette) like PfMDR1 (Plasmodium falciparum multidrug resistance protein 1), PfMDR2, PfMDR5 and PfMDR6, and PfMRP1 (Plasmodium falciparum multidrug resistance-associated protein 1) and PfMRP2, are involved in antimalarial drug transport and drug resistance. Gene amplification or single nucleotide mutations in these genes can modulate P. falciparum susceptibility level to antimalarial drugs. The use of inhibitors against these transporters is a promising novel therapeutic drug strategy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : antipaludique, malaria, Plasmodium falciparum, protéine membranaire, résistance

Key words : antimalarial drug, malaria, membrane protein, Plasmodium falciparum, resistance


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2020 - N° 519

P. 59-66 - février 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Membrane et paroi fongiques : des rôles clés dans la résistance aux antifongiques
  • Cécile Garnaud, Muriel Cornet
| Article suivant Article suivant
  • QCM Évaluez-vous !

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.