Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Corrélation radio-audiologique des tympanoplasties de type II par ciment verre ionomère - 14/02/20

Doi : 10.1016/j.aforl.2019.07.006 
E. Truffert a, , M. Barrat b, J.B. Lecanu a, D.S. Lazard a
a Service d’ORL, institut Arthur-Vernes, 36, rue d’Assas 75006 Paris, France 
b Service de radiologie, institut Arthur-Vernes, 36, rue d’Assas 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 14 février 2020

Résumé

Buts

Étudier l’aspect scanographique de l’ossiculoplastie par ciment ossiculaire pour lyse de la branche verticale de l’enclume (BVE) et corréler ces observations aux résultats audiométriques au cours du temps.

Matériel et méthodes

Une étude rétrospective sur 12 patients ayant bénéficié de ciment pour lyse de la BVE a comparé les seuils auditifs moyens pré- et postopératoires, les Unités Hounsfield (UH), la taille et la position du fragment sur le scanner postopératoire.

Résultats

Les Rinne moyens passaient de 24,5dB à 16dB en postopératoire. Les UH du ciment ne variaient pas dans le temps (corrélation non significative entre UH et délai du scanner postopératoire, p=0,219, recul maximal de 24 mois). En revanche, une corrélation statistiquement « suggestive » était observée entre UH et Rinne postopératoire (p=0,004, r=−0,7). Une haute densité du ciment ossiculaire corrélait avec un bon résultat fonctionnel : des UH<500 marquaient un échec,>1000 signaient une fermeture du Rinne.

Conclusion

La qualité immédiate de la polymérisation du ciment (hautes UH) n’évoluait pas dans le temps et était un facteur de réussite de l’ossiculoplastie, gage de bons résultats fonctionnels. Un soin particulier est donc à apporter à la préparation du produit et à sa solidification sur des osselets exsangues et dénudés de tout fragment muqueux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ciment ossiculaire, Ossiculoplastie, Otite chronique, Enclume, Poche de rétraction


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology, Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.