Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Huiles essentielles & grossesse au travail - 18/02/20

Essential oils & pregnancy at work

Doi : 10.1016/j.admp.2019.09.011 
M. Vaissière , J. Escale
 Service paritaire de santé au travail du Tarn (SPSTT), 6, rue Georges-Charpak, Le Causse Espace d’Entreprises - CS 30148, 81115 Castres cedex, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 18 février 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectif

Évaluer le risque reprotoxique pour une opératrice de ligne dans une entreprise de conditionnement d’huiles essentielles.

Méthode

Notre schéma d’évaluation en 17 points a été articulé en 3 parties : 1) synthèse des connaissances sur les huiles essentielles au moyen des données toxicologiques de la littérature médicale, de fiches de données de sécurité (FDS) et de bases de données chimiques ; 2) estimation du risque potentiel pour l’entreprise en accord avec la méthodologie de l’évaluation simplifiée du risque chimique en gestion graduée par niveaux de l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), assortie de mesures atmosphériques comparées aux valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) avec probabilité de dépassement par le logiciel Altrex ; 3) évaluation proprement dite, conformément aux lignes directrices de la norme Afnor FD X 50–252 en fonction des critères décisionnels fixés en commun entre le médecin du travail et l’employeur.

Résultats

Les mesures de concentrations atmosphériques sont d’une moyenne de 3,6mg/m3 pour l’α-pinène et de 20,4mg/m3 pour le d-limonène, soit respectivement 30 et 7 fois moindres que leurs valeurs moyennes d’exposition (VME) de référence de 112mg/m3 et 150mg/m3, assorties de probabilités de dépassement 0,15 % et <0,1 % pour l’un et l’autre composant. Le seul composé cancérigène-mutagène-reprotoxique (CMR) conditionné pour 45 litres tous les 6 mois sur une demi-journée est le méthylchavicol présent dans le basilic tropical.

Conclusion

Ce travail d’évaluation montre un risque acceptable pour l’enfant à naître, eu égard aux recommandations de la Société Française de Médecine du Travail (SFMT) qui conseille une valeur guide développement (VGD) de un dixième des valeurs de référence. Pour les opératrices non gravides le risque est négligeable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

The aim of this study was to evaluate the reprotoxic risk for a line operator in an essential oil packaging company.

Method

Our 17-point evaluation scheme has been divided into 3 parts: 1) synthesis of knowledge on essential oils using toxicological data from the medical literature, safety data sheets (MSDS) and chemical databases; 2) estimation of the potential risk for the company in accordance with the methodology of the simplified chemical risk assessment in “control banding” technique of the National Research and Safety Institute (INRS), accompanied by atmospheric measurements compared to occupational exposure limits (OEL) with probability of exceeding by Altrex software; 3) evaluation itself as stated by the guidelines of Afnor FD X 50–252 according to the decision criteria jointly determined by the occupational physician and the employer.

Results

Measurements of atmospheric concentrations are an average of 3.6mg/m3 for α-pinene and 20.4mg/m3 for d-limonene for three measurements of each of these components, respectively 30 and 7 times lower than their mean occupational exposure limit values (OELs) of 112mg/m3 and 150mg/m3, with a 0.15% chance of exceedance and <0.1% for both components. The only carcinogenic-mutagenic-reprotoxic compound (CMR) conditioned for 45 liters every 6 months for half a day is methylchavicol present in tropical basil.

Conclusion

This evaluation work shows an acceptable risk for the child to be born in the current working conditions of this company, given the recommendations of the French Society of Occupational Medicine (SFMT) which advises a development guide value (VGD) of one-tenth of the reference values. For non-pregnant operators the risk is negligible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Huiles essentielles, Exposition professionnelle, Substances dangereuses, Grossesse, Évaluation des risques

Keywords : Essential oils, Occupational exposure, Hazardous substances, Pregnancy, Risk assessment


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.