Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Étude psychanalytique des auteurs de délits sexuels - 31/03/08

[37-510-A-40]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(08)48253-6 
C. Balier a, , D. Bouchet-Kervella b
a Le Mollard, 38120 Proveyzieux, France 
b 191, rue d'Alésia, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Psychiatrie

Résumé

La notion moderne de « paraphilie » tend à effacer du vocabulaire psychiatrique la connotation péjorative jusque-là associée au terme « perversion ». Elle a le mérite d'aller dans le sens d'une acceptation accrue des différences, et de mettre en évidence l'existence d'une souffrance sous-jacente à ces troubles du comportement sexuel. Mais cette nouvelle dénomination, plus objective et plus tolérante, n'étant que purement descriptive, ne permet pas de faire l'économie du recours à la théorie pour les soignants confrontés en France, depuis la loi de 1998, à un afflux d'auteurs de délits sexuels dont la clinique extrêmement polymorphe et diversifiée déborde le plus souvent la nosographie classique. Après un rappel des travaux classiques sur la notion de perversion sexuelle, les auteurs s'appuient sur deux concepts de base énoncés par Freud, le fétichisme et le clivage, mais en leur donnant une extension nouvelle, pour éclairer la clinique actuelle des comportements sexuels délictueux. Ainsi, ils traitent ensemble dans cet article, l'un des perversions sexuelles érotiques, l'autre de la violence sexuelle dans son impact le plus extrême, allant parfois jusqu'au meurtre. Dans le premier cas, l'objectif de réparation narcissique, par rapport à des traumatismes infantiles non résolus mais mémorisables, est obtenu par le plaisir sexuel de la mise en acte d'un scénario non génital avec un partenaire idéalisé quoique réduit au statut d'instrument autoérotique ; dans le second cas, la violence narcissique utilise les voies sexuelles pour échapper par la toute-puissance à l'horreur de l'anéantissement, venue de la résurgence de traumatismes précoces non représentables. Pour les deux auteurs, la thérapeutique de ces patients, quelle que soit leur organisation mentale, nécessite dans la grande majorité des cas un cadre institutionnel spécifique impliquant des intervenants pluridisciplinaires travaillant en équipe.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Perversion sexuelle, Perversion narcissique, Fétichisme, Clivage, Traumatismes narcissiques précoces, Agresseurs sexuels, Délits sexuels

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.