Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The use of intravenous catheterisation with a rest period is useful for determination of plasma cortisol levels but not plasma prolactin levels - 01/04/08

Doi : 10.1016/j.ando.2006.10.002 
C. Briet, M. Saraval, S. Loric, H. Topolinski-Duyme, S. Fendri, R. Desailloud
Department of Endocrinology, Diabetologia and Nutrition, University Medical Centre, 80054 Amiens cedex 1, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

The use of an intravenous catheter with a rest period has been recommended to avoid false-positive results for hyperprolactinaemia and false-negative results for hypocortisolaemia. We tested the relevance of this recommendation.

Design

Plasma cortisol and prolactin levels were determined before (T-15) and after a 15-min rest period (T0) in 119 patients, 38 males (M) and 81 females (F). 52 of the 119 patients were known (K; 30 females and 22 males) and 67 unknown (UK; 49 females and 18 males) to the unit.

Results

Prolactin was lower after rest in women (12.3±22.7 ng/l vs 11.7±22.5 ng/ml, P=0.03), but not in men (6.2±4.5 ng/ml at T-15 vs 5.8±3.2 ng/ml at T0, P=0.09), in the UK subgroup (10.6±20.7 ng/ml at T-15 vs 10.1±20.9 ng/ml at T0, P=0.06) and in the K subgroup (10.1±16.7 ng/ml at T-15 vs 9.7±15.8 ng/ml at T0, P=0.08). None of the patients with prolactin levels higher than 20 ng/ml at T-15 diminished its prolactin value below this cut-off value. Plasma cortisol levels were lower after rest in women (17.9±5.9 μg/dl at T-15 vs 16.5±6.1 μg/dl at T0, P<0.0001), in the UK subgroup (18±6.1 μg/dl at T-15 vs 16.6±6.4 μg/dl at T0, P=0.0003) but not in men (18±4.4 μg/dl at T-15 vs 17.5±5.8 μg/dl at T0, P=0.47) and in the K subgroup (17.8±4.6 μg/dl at T-15 vs 17±5.4 μg/dl at T0, P=0.13). At T0, 3.3% and 15% of patients presented values below the cut-off value of 10 μg/dl (276 nmol/l) and 17 μg/dl (470 nmol/l), respectively.

Conclusion

These results don't justify intravenous catheterisation with a rest period for plasma prolactin determination in contrast with plasma cortisol determination.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

L'utilisation d'un catheter intraveineux associée à une période de repos est recommandée afin d'éviter les faux positifs de l'hyperprolactinémie et les faux négatifs de l'hypocortisolémie. Nous avons testé la validité de cette recommandation.

Méthodes

Le dosage de la prolactine et du cortisol ont été réalisés avant (T-15) et après une période de 15 mn de repos (T0) chez 119 patients, 38 hommes (M) et 81 femmes (F), 52 étaient connus du service (K=known; 30 femmes et 22 hommes), 67 y venaient pour la première fois (UK=unknown; 49 femmes et 18 hommes).

Résultats

Les taux de prolactine étaient plus bas à T0 chez les femmes (12,3±22,7 ng/l vs 11,7±22,5 ng/ml, p=0,03) mais pas chez les hommes (6,2±4,5 ng/ml à T-15 vs 5,8±3,2 ng/ml à T0, p=0,09), chez les patients venant pour la première fois (10,6±20,7 ng/ml at T-15 vs 10,1±20,9 ng/ml at T0, p=0,06) et chez les patients connus du service (10,1±16,7 ng/ml at T-15 vs 9,7±15,8 ng/ml at T0, p=0,08). Cependant, aucun des patients n'a baissé sa prolactine sous le seuil de 20 ng/ml. Les taux de cortisol étaient plus bas à T0 chez les femmes (17,9±5,9 μg/dl vs 16,5±6,1 μg/dl, p<0,0001), chez les patient venant pour la première fois (18±6,1 μg/dl vs 16,6±6,4 μg/dl, p=0,0003) mais pas chez les hommes (18±4,4 μg/dl vs 17,5±5,8 μg/dl, p=0,47) et chez les patients connus (17,8±4,6 μg/dl vs 17±5,4 μg/dl, p=0,13). À T0, 3,3 et 15% des patients ont baissé leur cortisol sous le seuil de 10 μg/dl (276 nmol/l) et de 17 μg/dl (470 nmol/l), respectivement.

Conclusion

Ces résultats ne permettent pas de justifier l'utilisation d'un catheter intraveineux associé à une période de repos pour le dosage de prolactine qui semble en revanche justifié pour le dosage du cortisol.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Prolactin, Cortisol, Intravenous catheterization, Stress

Mots clés : Prolactine, Cortisol, Catheterisation intraveineuse, Stress


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 68 - N° 1

P. 34-38 - février 2007 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.