Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Métastase surrénalienne d’un cancer papillaire de la thyroïde - 02/04/08

Doi : 10.1016/S0003-4266(06)72614-2 
R. Aïssaoui 1, Z. Turki 2, , A. Achiche 3, M.H. Balti 3, C. Ben Slama 2, M. Zbiba 1
1 Service Hôpital de jour — Hôpital des Forces de Sécurité Intérieure- La Marsa, Tunis, Tunisie 
2 Service d’endocrinologie — Institut National de Nutrition, Tunis, Tunisie 
3 Service de chirurgie- Hôpital des Forces de Sécurité Intérieure- La Marsa, Tunis, Tunisie 

Tirés à part : A. Radhia, 2, rue du Lac Mariout. Les berges du lac, 1053, Tunis, Tunisie.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La localisation surrénalienne des métastases d’un cancer papillaire de la thyroïde (CPT) est exceptionnelle. Nous en rapportons un cas.

Madame B K âgée de 63 ans, a subi 15 ans auparavant une lobo-ishmectomie gauche pour un CPT et 7 ans auparavant une surrénalectomie droite pour une tumeur dont l’histologie avait évoqué un corticosurrénalome bénin. Lors d’une hospitalisation pour un diabète déséquilibré en 1999, une récidive de la tumeur surrénalienne fût découverte. Le bilan conclut à une tumeur non sécrétante. La reprise chirurgicale n’a été acceptée par la patiente qu’en juin 2002. L’examen histologique et le marquage à la thyroglobuline confirment le diagnostic de métastase d’un CPT. Une relecture des coupes histologiques de la première surrénalectomie concorde avec le même diagnostic. Une totalisation de la thyroïdectomie est effectuée en mars 2003. Un traitement par l’iode 131 et une opothérapie suppressive n’ont pu empêcher l’apparition de métastases osseuses en août 2004, nécessitant une radiothérapie externe.

Le CPT est d’extension habituellement locorégionale. Les métastases à distance sont rares. La localisation surrénalienne exceptionnelle, s’associe le plus souvent à une métastase pulmonaire ou osseuse. Chez notre patiente, cette localisation est restée isolée pendant plusieurs années. D’après la littérature, le taux de survie chute considérablement après l’apparition d’une métastase à distance. Notre patiente survit 13 ans après, malgré un retard du traitement radical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Adrenal metastases of the papillary thyroid carcinoma (PTC) are very rare. We report one case.

A 63-year-old woman had undergone 15 years earlier left lobo-ishmectomy for a papillary thyroid cancer (PTC) and 7 years earlier right adrenalectomy for a tumor. Histologic examination showed a benign cortical tumor. In 1999, when the patient was admitted for worsening of glycemic control, a recurrence of the adrenal mass was detected. According to the hormone evaluation it was a non-functional tumor. Adrenalectomy was perfomed in June 2002 because the patient had initially declined surgery. Histologic examination and thyroglobulin immunochemistery identified metastasic PTC. Re-reading the histology slide of the first adrenalectomy agreed with the diagnosis. Thyroidectomy was completed in March 2003. Although iodine-131 therapy and thyroxine treatment were given, bone metastases were detected in August 2004.

PTC usually spreads to the cervical and mediastinal lymph nodes. Distant spread may occur to bone or lung, but exceptionally to the adrenal gland. The adrenal localization is often associated with lung or bone metastasis. In our patient, the adrenal metastasis remained isolated for many years. It has been reported that survival rate decreases considerably after appearance of a distant metastasis. Although given delayed radical treatment, our patient remained alive 13 years after.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cancer de la thyroïde, Métastase surrénalienne, Métastase osseuse, Iode131

Key words : Thyroid cancer, Adrenal metastasis, Bone metastasis, Iodine-131


Plan

Plan indisponible

© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° 4

P. 364-367 - septembre 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.