Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La syphilis oculaire, une pathologie ré-émergente : série de 12 patients au CHU de Marseille en 2017 - 26/02/20

Ocular syphilis, a re-emergent pathology: Series of 12 patients in one Hospital, 2017

Doi : 10.1016/j.revmed.2019.06.006 
B. Gutierrez a, , S. Gayet b, J. Bertolino c, E. Jean c, L. Le Goff d, H. Voisin e, M. Sampo e, B. Meunier c, J.-R. Harle c, M. Ebbo c, N. Schleinitz c, A. Menard f, E. Bernit c
a Service de medecine interne, CHU limoges, CHU de Limoges, 2, avenue Martin-Luther-King, 87000 Limoges, France 
b Service de gériatrie, AP–HM, 278, rue Saint-Pierre, 13005 Marseille, France 
c Service de service de médecine interne, AP–HM, 278, rue Saint-Pierre, 13005 Marseille, France 
d 8, allée Turcat-Mery, 13008 Marseille, France 
e Service d’ophtalmologie, AP–HM, 278, rue Saint-Pierre, 13005 Marseille, France 
f Service de maladies infectieuses et tropicales de l’IHU méditerranée infection, 19–21, boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La syphilis est une maladie sexuellement transmissible. Tous les organes peuvent être atteints, mais seul 0,6 % des patients atteints de syphilis ont une atteinte oculaire. Nous avons recueilli l’ensemble des cas de syphilis oculaire nécessitant une hospitalisation au centre hospitalier universitaire (CHU) de Marseille en 2017.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique. Le diagnostic de syphilis oculaire reposait sur l’association d’une inflammation oculaire et d’une sérologie syphilitique positive. Pour chaque patient étaient notés le sexe, l’âge, le statut sérologique VIH, les symptômes oculaires et extra oculaires, l’acuité visuelle initiale, la sérologie syphilis, l’analyse du liquide céphalo-rachidien (LCR), le traitement, sa durée et la réponse clinique.

Résultats

Dix hommes et deux femmes, âgés de 28 à 86 ans ont été hospitalisés. Deux patients étaient séropositifs. Les atteintes ophtalmologiques étaient hétérogènes, mais les structures postérieures étaient majoritairement atteintes. Une patiente a présenté un tableau d’uvéite antérieure pure. Cinq patients avaient des signes extra oculaires cutanés et/ou muqueux. Aucun n’a présenté de signe neurologique. L’analyse du LCR réalisée pour 7 patients a permis le diagnostic de neurosyphilis certain pour un patient et probable pour 5 patients. Le LCR était normal chez deux patients. Six patients ont bénéficié d’un traitement par pénicilline G et six par ceftriaxone. L’acuité visuelle s’est améliorée dans tous les cas.

Discussion

Nous assistons depuis plusieurs années en France à une réémergence des cas de syphilis ophtalmologique. Son diagnostic doit être évoqué à tout âge et devant toute pathologie inflammatoire de l’œil même en dehors d’une anamnèse ou d’une clinique évocatrice. La recherche d’une co-infection par le VIH doit être systématique. Enfin, notre étude montre que la ceftriaxone reste une alternative efficace à la pénicilline G.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Syphilis is a sexually transmitted disease. All organs might be affected, but ocular syphilis only occurs in 0.6 percent of patients. We collected all cases of ocular syphilis requiring hospitalization at the University Hospital Center (UHC) in Marseille in 2017.

Patients and methods

This was a retrospective monocentric study. The diagnosis of ocular syphilis was based on the combination of ocular inflammation with a positive syphilitic serology. For each patient, sex, age, HIV status, ocular and extraocular symptoms, initial visual acuity, syphilis serology, cerebrospinal fluid (CSF) analysis if done, treatment and clinical response were collected.

Results

Ten men and two women, aged 28 to 86 years, were hospitalized. Two patients were HIV-positive. Ophtalmological lesions were heterogeneous the posterior structures were most affected. Anterior uveitis was isolated in one patient. Five patients had extraocular signs with cutaneous and/or mucosal involvement. No patient had neurological symptoms. Diagnosis of neurosyphilis through CSF analysis was definite for one patient, probable for 5 patients and ruled out for 2 patients. Six patients received treatment with penicillin G and six with ceftriaxone. Visual acuity improved in all cases.

Discussion

Ophtalmic cases of syphilis have become more frequent over the past few years in France. The diagnosis should be suspected in cases of eye inflammation even in the absence of favourable clinical presentation or anamnesis. Search for HIV co-infection should be systematic. Our study shows that ceftriaxone remains an effective alternative to penicillin G.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Société Nationale Française de Médecine Interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 3

P. 160-167 - mars 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lupus érythémateux cutanés réfractaires traités par bélimumab : étude descriptive monocentrique
  • F. Dresco, E. Puzenat, M. Delobeau, D. Salard, T. Lihoreau, F. Pelletier, F. Aubin
| Article suivant Article suivant
  • Complications de la maladie de Still de l’adulte
  • M. Fauter, M. Gerfaud-Valentin, M. Delplanque, S. Georgin-Lavialle, P. Sève, Y. Jamilloux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.