Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation en pratique du rituximab en 2nde ligne et au-delà dans le traitement du pemphigus: série rétrospective - 27/02/20

Use of rituximab in maintenance treatment of pemphigus: A retrospective series

Doi : 10.1016/j.annder.2019.08.020 
M. Barroil, C. Girard, M. Lerisson, V. Negroni, A.-S. Bertrand, V. Pallure, D. Bessis, B. Guillot, O. Dereure
 Département de Dermatologie et INSERM U1058 « pathogénèse et contrôle des infections chroniques », université de Montpellier, hôpital Saint-Éloi, 80, avenue Augustin-Fliche, Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le rituximab (RTX), actuellement recommandé en première ligne dans les formes modérées à sévères de pemphigus vulgaire (PV) ou superficiel (PS) en association à une corticothérapie initiale, peut également être utilisé en 2nde ligne ou plus. Ce schéma d’utilisation a été l’objet d’une analyse rétrospective monocentrique.

Matériel et méthodes

Tous les patients de notre centre traités entre janvier 2010 et mars 2018 pour PV ou PS modéré à sévère par du RTX en 2nde ligne ou plus et suivis au moins un an ont été inclus. L’objectif principal était évaluer le taux et le délai d’obtention d’une rémission clinique complète (RCC) après une première cure. Les objectifs secondaires étaient d’évaluer la tolérance du traitement, la fréquence et le délai de rechute après RCC initiale.

Résultats

Les 24 patients inclus ont reçu en moyenne 2 cycles de RTX (24 cycles initiaux et 24 cycles additionnels au total) au cours d’un suivi moyen de 45 mois. Dix huit sur 24 (75 %) ont obtenu une RCC initiale dans un délai moyen de 7,7 mois. Malgré l’apparition d’au moins une rechute chez 13/18 patients répondeurs tous cycles confondus, 59 % (14/24) étaient en RCC sans traitement aux dernières nouvelles pour un taux global de réponse de 92 %. La tolérance était satisfaisante chez ces patients fragiles.

Discussion et conclusion

Cette étude confirme l’intérêt du RTX dans le traitement du pemphigus modéré à sévère en 2nde ligne, une situation qui reste probablement d’actualité même si son emploi en première ligne est actuellement recommandé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Rituximab (RTX), currently recommended as first-line treatment in moderate to severe pemphigus vulgaris (PV) and superficial pemphigus (PS) along with initial systemic steroids, may also be used as second-line or subsequent treatment, and this therapeutic strategy was investigated in a real-life monocentre retrospective survey.

Material and methods

All patients treated between January 2010 and March 2018 with RTX as second-line or subsequent treatment for moderate to severe PV or PS and followed for at least one year were included. The main objective was to evaluate rates and times of complete clinical remission (CCR) after a first course of RTX. The secondary objectives consisted mainly of treatment safety, and frequency and time to relapse after the initial CCR.

Results

The 24 patients selected received on average 2 cycles of RTX (i.e. 24 initial cycles and 24 additional cycles in all) over a mean follow-up period of 45 months. 18/24 (75%) patients achieved initial CCR within a mean 7.7 months. Despite at least one relapse in 13/18 initially responding patients regardless of relapse time, 59% (14/24) and 33% (8/24) were either in CCR and off treatment, or in partial remission, whether treated or untreated, according to the latest patient news, with an overall response rate of 92%. Safety was fair in these fragile patients.

Discussion and conclusion

This survey of the practical use of RTX confirms its interest in moderate to severe pemphigus as a second-line or subsequent treatment, a situation that probably remains relevant even if this molecule is increasingly used as first-line therapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rituximab, Pemphigus

Keywords : Rituximab, Pemphigus


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 3

P. 173-178 - mars 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les « pseudos- », les « -like », les « -oïdes », les « -morphes »
  • J. Revuz
| Article suivant Article suivant
  • Cancers cutanés de la face : avis comparés de réunions de concertation pluridisciplinaire françaises
  • C. Gallard, M. Dinulescu, C. Droitcourt, L. Boussemart, H. Adamski, C. Rousseau, A. Dupuy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.