Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La « présentation de malade » : évolution d’une pratique, de ses enjeux et de ses effets de formation - 06/03/20

The “presentation of the patient”: The evolution of a practice, its objectives, and its effects on training

Doi : 10.1016/j.evopsy.2019.11.004 
Nicolas Dissez  : Psychiatre et psychanalyste
 Maison de Santé d’Épinay, 1, place du Docteur-Jean-Tarrius, 93800 Épinay-sur-Seine, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

À la faveur d’un retour sur l’histoire des présentations de malade et des évolutions de son dispositif, on tentera de situer sa fonction et ses enjeux en particulier concernant ses effets de formation. L’articulation de ces effets avec les nécessaires interrogations éthiques que soulève cette pratique sera soulignée.

Méthode

La reprise de l’ensemble des écrits consacrés en France à la pratique des présentations de malade permet de constater sa permanence depuis les origines de la psychiatrie, ses enjeux multiples, les aléas qu’elle a pu rencontrer au cours de son histoire ainsi que les évolutions conséquentes qui en ont découlé. Une expérience personnelle de cet exercice au Centre Hospitalier Sainte-Anne pendant plus de vingt années permet d’en souligner les ressorts essentiels.

Résultats

Pratiquée majoritairement au cours des dernières années par des psychanalystes, le dispositif des présentations de malades s’est trouvé considérablement subverti par la prise en compte des registres du langage, de la parole et du transfert. La dimension de contrôle ou de supervision devient également une fonction centrale de cette pratique. Cette subversion permet de faire avancer significativement les controverses qui en parcourent l’histoire. Elle en éclaire également les effets de formation qui, loin de se limiter à une fonction de démonstration pédagogique auprès des plus jeunes, impliquent chaque praticien à une place qui lui permet d’interroger sa position comme son acte, dans sa pratique quotidienne.

Discussion

La diversité des dispositifs des présentations de malade, la variété des circonstances à l’origine de leur mise en place dans les services hospitaliers, la place variable qu’elles occupent dans l’organisation des soins et l’intérêt inégal qu’elle peut susciter de la part des équipes de soins justifient d’identifier les repères essentiels qui font la spécificité de cette pratique. L’articulation des trois places distinctes du patient, de l’examinateur et du public par le biais du savoir distinct attribué à chacune de ces places, permet de proposer une lecture du dispositif de ces présentations pour en examiner les effets de formation comme ceux de recherche clinique.

Conclusion

Si la clinique est ce qui s’élabore et se transmet « au lit du malade » et dans le dialogue entre les praticiens, alors la présentation de malade se révèle un des lieux privilégiés de son exercice. Les questions éthiques qu’elle suscite constituent ainsi l’occasion d’un renouvellement de la clinique psychiatrique comme de sa pratique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Through a review of the history of patient presentations and changes to this system, we will try to situate its function and challenges, particularly with regard to its effects on the training of professionals. The articulation of these effects with the necessary ethical questions raised by this practice will be highlighted.

Method

The review of the French-language literature on the practice of patient presentations makes it possible to note its permanence since the origins of psychiatry, its multiple challenges, the risks it has encountered over the course of its history, and the consequent changes that have resulted from it. A personal experience of patient presentations at the Centre Hospitalier Sainte-Anne over more than twenty years allows us to emphasize the essential elements of this exercise.

Results

Practiced mainly in recent years by psychoanalysts, the system of patient presentations has been considerably modified by taking into account the registers of language, speech, and the transference. The control or supervisory dimension also becomes a central function of this practice. This subversion makes it possible to significantly advance the controversies that run through its history. It also highlights its instructive effects, which, far from being limited to a pedagogical demonstration to inexperienced practitioners, involve practitioners in a place that allows them to question their position as well as their action, in their daily practice.

Discussion

The diversity of patient presentation systems, the variety of circumstances that led to their implementation in hospital services, the variable place they occupy in the organization of care, and the unequal interest that they can arouse on the part of healthcare teams justify identifying the essential benchmarks that make this practice so specific. The articulation of the three distinct places of the patient, the examiner, and the public -- through the distinct knowledge attributed to each of these places -- makes it possible to propose a reading of the structure of these presentations to examine their effects on the training of practitioners, as well as on clinical research.

Conclusion

If clinical practice is developed and transmitted “at the patient's bedside” and in the dialogue between practitioners, then the presentation of the patient is one of the key places where clinical practice is developed. The ethical questions it raises thus constitute an opportunity for a renewal of the psychiatric clinic and its practice.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Présentation de malade, Ethique, Rencontre, Formation clinique, Supervision, Recherche

Keywords : Patient presentation, Ethics, Encounter, Clinical training, Supervision, Research


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Dissez N. La « présentation de malade » : évolution d’une pratique, de ses enjeux et de ses effets de formation. Evol psychiatr 2020; 85(1): pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 85 - N° 1

P. 13-22 - janvier 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un désir d’objectivation : constitution du savoir psychiatrique contemporain
  • Benjamin Weil
| Article suivant Article suivant
  • Les psychologues et leur formation
  • François Marty

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.