Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Actualités de la méthode de l’étude de cas. Proposition d’une méthodologie hypothético-processuelle et traductive pour les recherches référées à la psychanalyse - 06/03/20

The Case-Study Method Today. Proposal of a hypothetico-processual and translational methodology for psychoanalytic research

Doi : 10.1016/j.evopsy.2019.12.008 
Manuella De Luca a, , b  : Psychiatre, Responsable du pôle de Psychiatrie et de Psychopathologie de l’adolescent et du jeune adulte, Professeur associé Université de Paris, Directrice de recherche Institut psychologie Paris Descartes
a Institut MGEN La Verrière, avenue de Montfort, 78322 Les Mesnil Sainte-Denis cedex, France 
b Laboratoire PPCP, EA 4056, université Paris Descartes - Sorbonne Paris Cité, 72, boulevard E. -Vaillant, 92000 Boulogne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 16
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

La méthode du cas unique après une période d’expansion au-delà du champ de la médecine, en psychologie clinique, en psychanalyse, a fait l’objet de nombreuses critiques. Nous souhaitons montrer sa pertinence et sa spécificité dans la transmission et dans les recherches psychanalytiques.

Méthode

Après un historique de l’utilisation de la méthode de l’étude de cas et la présentation des principales critiques et limites, nous mettrons en avant l’accès spécifique au savoir qu’elle propose notamment par la dérivation psychanalytique dans la recherche du concept de traduction.

Résultats

La méthode du cas dans le cadre de la recherche mobilise la tension entre position de chercheur et position de clinicien. Elle souligne la persistance d’un écart entre théorie et pratique tout en ouvrant à une appréhension de l’hypercomplexité du fonctionnement psychique. Outre l’interprétation, elle utilise l’intuition, le devinement et la traduction comme méthode d’accès aux processus psychiques. Elle est un support indispensable à l’enseignement de la clinique notamment à l’université.

Discussion

La méthode du cas est porteuse en clinique de particularités notamment quand elle se réfère à la psychanalyse. Elle vient illustrer ce que nous nommons les méthodes de recherches hypothético-processuelles et traductives. Ces méthodes sont dérivées de la psychanalyse comme procédé spécifique de recherche et de production de savoir. Comme l’étude de cas, ces méthodes de recherches sont des méthodes cliniques dans lesquelles l’observation est centrale, mais ne résume pas l’intégralité des procédés d’accès au fonctionnement psychique. Au-delà de l’interprétation déjà utilisée dans les méthodes hypothético-déductives, de l’intuition et du devinement dont l’usage est plus secondaire, la traduction dans un usage épistémologique qui ne se restreint pas à sa définition linguistique, en est un des axes essentiels. L’approche processuelle au cœur même de la recherche dans l’alternance traduction, détraduction, retraduction comme le maintien d’un écart théorico-pratique notamment dans la formulation des hypothèses et l’analyse des résultats complètent les grandes caractéristiques de ces méthodes de recherche hypothético-processuelles et traductives.

Conclusion

La méthode du cas support d’enseignement de transmission est aussi une méthode de recherche qui si elle fait l’objet de critiques garde sa pertinence. Elle a toute sa place dans le champ plus vaste des méthodes hypothético-processuelle et traductive. Celles-ci sont dérivées de la psychanalyse, mais ouvrent à des échanges avec d’autres disciplines comme l’épistémologie des sciences et la sociologie pour promouvoir des modalités d’accès au savoir et de recherche autres que celles dérivées des sciences dites dures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The single case method – after a period of expansion beyond the field of medicine into clinical psychology and into psychoanalysis – has been the subject of much criticism. We wish to show its relevance and its specificity in transmission and research on psychoanalysis.

Method

After a history of the use of the case study method and the presentation of the main criticisms and limitations, we will highlight the specific access to the knowledge it permits, in particular through psychoanalytical derivation in research on the concept of translation.

Results

The case method in research mobilizes the tension between the position of researcher and the position of clinician. It underlines the persistence of a gap between theory and practice while opening up an understanding of the hypercomplexity of psychological functioning. In addition to interpretation, this method requires intuition, guessing, and translation as a way of accessing psychological processes. It is an essential tool for the teaching of the clinical work, especially at the university level.

Discussion

In the clinical domain, the case method comes with certain particularities, especially when it refers to psychoanalysis. It illustrates what we call hypothetico-processual and translational research methods. These methods are derived from psychoanalysis as a specific process of research and knowledge production. Like the case study, these research methods are clinical methods in which observation is central but does not summarize all the processes of access to psychological functioning. Beyond the interpretation already used in hypothetico-deductive methods, intuition and guessing (whose use is more secondary), as well as an epistemological use of translation (here not limited to its linguistic definition) constitute its essential axes. The procedural approach at the very heart of research in alternating translation, “detranslation”, and “retranslation”, as well as the maintenance of a theoretico-practical gap, particularly in the formulation of hypotheses and the analysis of results, complete the main characteristics of these hypothetico-processual and translating research methods.

Conclusion

The case study is both a teaching tool and a research method which, while criticized, retains its relevance. It has its place in the wider field of hypothetico-processual and translational methods. These are derived from psychoanalysis but open to exchanges with other disciplines, such as the epistemology of sciences and sociology, in order to promote modalities of access to knowledge and research other than those derived from the so-called hard sciences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Étude de cas, Méthode de recherche, Traduction, Méthode hypothético-processuelle, Enseignement de la psychanalyse

Keywords : Case study, Research method, Translation, Hypothetico-processual method, Teaching psychoanalysis


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : De Luca M. Actualités de la méthode de l’étude de cas. Proposition d’une méthodologie hypothético-processuelle et traductive pour les recherches référées à la psychanalyse. Evol psychiatr. 2020;85(1): pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 85 - N° 1

P. 33-48 - janvier 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les psychologues et leur formation
  • François Marty
| Article suivant Article suivant
  • Faut-il enseigner la psychanalyse à l’Université ? Entretien avec Patrick Guyomard par Manuella de Luca et Thomas Lepoutre
  • Patrick Guyomard, Manuella De Luca, Thomas Lepoutre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.