Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« La transformation, c’est l’inopiné de l’objet ». Une rencontre avec Vassilis Kapsambelis - 06/03/20

“Transformation is in the unexpected encounter with the object”. A conversation with Vassilis Kapsambelis

Doi : 10.1016/j.evopsy.2019.11.003 
Vassilis Kapsambelis a : Psychiatre, Psychanalyste, Directeur, Clément Fromentin b,  : Psychiatre, Praticien hospitalier, Psychanalyste, Nicolas Dissez c : Psychiatre, psychanalyste, Thomas Lepoutre d : Maître de conférences, psychologue
a Centre de psychanalyse et de psychothérapie Evelyne et Jean-Kestemberg, 11, rue Albert-Bayet, 75013 Paris, France 
b CMP Philippe-Paumelle, 43, rue de Fleurus, 75006 Paris, France 
c Maison de Santé d’Épinay, 1, place du Docteur-Jean-Tarrius, 93800 Epinay-sur-Seine, France 
d Laboratoire de psychologie clinique, psychopathologie et psychanalyse (LPCPP, EA 3278), Université Aix Marseille, 13621 Aix-en-Provence cedex, France 

Auteur correspondant. 29, boulevard Ed-Quinet, Paris, France.29, boulevard Ed-QuinetParisFrance

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Cet entretien cherche à réfléchir sur les enjeux actuels de la formation des cliniciens dans un contexte marqué par des transformations importantes du champ de la psychiatrie. Vassilis Kapsambelis, qui occupe depuis de très nombreuses années des fonctions d’enseignement, à la fois sur les plans théorique, clinique et éditoriaux, et qui possède un double statut de psychiatre et de psychanalyste, transmet son expérience sous la forme d’une parole vive et authentique.

Méthode

Animé par un dialogue avec trois interlocuteurs fondé sur un questionnement libre, Vassilis Kapsambelis est interrogé sur son propre parcours, débuté en Grèce à la fin des années 1970 et poursuivi en France. L’analyse du contexte social et politique de la psychiatrie de ses quarante dernières années est largement évoquée.

Résultats

Ce récit permet d’évoquer les rencontres personnelles qui ont compté (collègues, maîtres et patients) tout autant que l’inspiration de l’engagement politique. Concernant la formation de la psychiatrie contemporaine, plusieurs périodes charnières sont abordées : la réforme de la psychiatrie dans l’immédiat après-guerre, la séparation de la neurologie et de la psychiatrie en 1968, la réforme de l’internat de spécialité en 1984.

Discussion

L’histoire de la psychiatrie montre que son cours est loin d’être linéaire. Certaines périodes peuvent être qualifiées d’exceptionnelles en tant qu’elles produisent des bouleversements profonds de la discipline. Cela a été le cas dans les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale mais ce n’est plus le cas de l’époque actuelle. C’est une période « normale » au sens où elle produit peu d’innovation au niveau du travail clinique. Il faut pouvoir s’en inspirer sans vivre dans une stérile nostalgie.

Conclusion

Chaque formation est singulière et toute transformation subjective tient au caractère inopiné de l’objet. La formation clinique ne peut à elle seule éveiller un engagement et un intérêt qui souvent préexiste chez le clinicien, et qui peut être éclairé par son analyse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

This interview seeks to reflect on the current challenges of training clinicians in a context marked by significant changes in the field of psychiatry. Vassilis Kapsambelis, who has been a teacher for many years (as a theoretician, a clinician, and as an editor) and who has a dual status of psychiatrist and psychoanalyst, gives a lively and authentic accounting of his experience.

Method

In an open conversation with three interlocutors, Vassilis Kapsambelis is asked about his own career, which began in Greece in the late 1970s and continued in France. The analysis of the social and political context of psychiatry over the last forty years is largely evoked.

Results

This story evokes the personal encounters (colleagues, teachers, and patients) that made a difference, as well as the inspiration of political commitment. Several pivotal periods in the history of contemporary psychiatry are discussed: the reform of psychiatry in the immediate aftermath of the war, the separation of neurology and psychiatry in 1968, the reform of the specialty internship in 1984.

Discussion

The history of psychiatry shows that its course is far from linear. Certain periods can be described as exceptional as they produce profound upheavals of the discipline. This was the case in the years following the Second World War, but this is no longer the case today. It is a “normal” period in the sense that it produces little innovation in clinical work. It is necessary to be able to be inspired by it without living in a sterile nostalgia.

Conclusions

Each formation is singular and any subjective transformation is due to the unexpected nature of the object. Clinical training alone cannot engender the commitment and interest that often exist in the would-be clinician, and that can be informed by her or his personal psychoanalysis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Formation, Formation médicale, Formation psychanalytique, Psychothérapie institutionnelle, Réforme, Enseignement

Keywords : Training, Medical training, Psychoanalytic training, Institutional psychotherapy, Reform, Teaching


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Kapsambelis V, Fromentin C, Dissez N, Lepoutre T. « La transformation, c’est l’inopiné de l’objet ». Une rencontre avec Vassilis Kapsambelis. Evol psychiatr 2020; 85(1): pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 85 - N° 1

P. 67-79 - janvier 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Faut-il enseigner la psychanalyse à l’Université ? Entretien avec Patrick Guyomard par Manuella de Luca et Thomas Lepoutre
  • Patrick Guyomard, Manuella De Luca, Thomas Lepoutre
| Article suivant Article suivant
  • La psychothérapie à l’université : ouvertures et perspectives. Entretien avec le Professeur Cyril Tarquinio
  • Cyril Tarquinio, Yann Auxéméry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.