Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Interactions réciproques entre prise alimentaire et horloges circadiennes : mécanismes et conséquences physiopathologiques - 14/03/20

Reciprocal interactions between food intake and circadian clocks: mechanisms and pathophysiological consequences

Doi : 10.1016/j.cnd.2020.02.003 
Étienne Challet
 Institut des neurosciences cellulaires et intégratives, CNRS, université de Strasbourg, 67000 Strasbourg, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 14 mars 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Points essentiels

Le cycle d’alimentation/jeûne est régulé par un réseau d’horloges circadiennes.
Des repas à heures fixes synchronisent de nombreuses horloges secondaires.
Des régimes enrichis en gras agissent aussi sur l’horloge principale.
Des dîners tardifs et la désynchronisation favorisent prise de poids et diabète.
Des repas diurnes à heures fixes aident à maintenir une balance énergétique stable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le rythme journalier de prise alimentaire est sous le contrôle d’une horloge principale (noyaux suprachiasmatiques) et d’horloges secondaires cérébrales (hypothalamus médiobasal, tronc cérébral) et périphériques. L’horloge principale est mise à l’heure par la lumière ambiante. Par des voies neuroendocrines, les horloges secondaires reçoivent un tempo de l’horloge principale. De plus, les horloges secondaires sont mises à l’heure par l’horaire des repas via des signaux circulants (hormones métaboliques, métabolites). Des facteurs métaboliques associés à certains régimes, par exemple : riches en gras, modifient les oscillations circadiennes dans les horloges périphériques et l’horloge principale. Des interactions moléculaires réciproques relient les processus métaboliques intracellulaires et les rouages circadiens. Les pathologies métaboliques sont associées à des altérations circadiennes. Une désynchronisation circadienne ou des repas pris à des horaires atypiques sont obésogènes et diabétogènes. Une alimentation contrôlée diurne a des effets bénéfiques sur la santé métabolique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The daily rhythm of food intake is under the control of a master clock (suprachiasmatic nuclei) and secondary clocks in the brain (mediobasal hypothalamus, brainstem) and peripheral tissues. The master clock is reset daily by ambient light and is not synchronised by meal times. Through neuroendocrine pathways, secondary clocks receive a circadian tempo from the master clock. In addition, secondary clocks are reset by meal times, through rhythmic signals transmitted by metabolic hormones and circulating metabolites. Metabolic factors associated with certain diets, such as high-fat food, alter circadian oscillations, not only in peripheral clocks, but also in the master clock. At the molecular level, multiple interactions link intracellular metabolic processes to circadian clockwork. Metabolic pathologies are frequently associated with circadian alterations. Conversely, circadian desynchronisation or meals taken at odd times (late evening, night) are obesogenic and diabetogenic. Nevertheless, taking into account timed windows of diurnal eating has beneficial effects on metabolic health.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rythme d’alimentation, Chronobiologie, Horaire des repas

Keywords : Feeding rhythm, Chronobiology, Meal time


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.