Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Causes et facteurs prédictifs d’une hospitalisation postopératoire prolongée après urétéroscopie souple : expérience d’un centre hospitalo-universitaire - 19/03/20

Causes and predictive factors of prolonged length of hospital stay after flexible ureteroscopy: Experience of a large volume institution

Doi : 10.1016/j.purol.2019.12.005 
S. Hanau a, b , O. Traxer a, b , O. Cussenot a, c , S. Doizi a, , b
a Service d’urologie, Sorbonne université, AP–HP, hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
b GRC no 20, Groupe de recherche clinique sur la lithiase urinaire, hôpital Tenon, Sorbonne université, 75020 Paris, France 
c GRC no 5, Oncotype-Uro, hôpital Tenon, Sorbonne université, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But

Identifier les causes d’hospitalisation prolongée chez les patients traités par urétéroscopie souple (URS-S). L’objectif secondaire a été d’identifier des facteurs prédictifs de complication.

Matériel

Une étude de cohorte rétrospective monocentrique a été menée entre janvier 2011 et décembre 2015. Ont été inclus tous les patients consécutifs traités par URS-S dans le cadre d’une intervention programmée, quelle que soit l’indication, durant la période étudiée ET restés hospitalisés au moins une journée en plus de la durée d’hospitalisation postopératoire traditionnelle de notre centre (>j1). Une analyse multivariée a été réalisée pour rechercher les facteurs prédictifs d’hospitalisation prolongée.

Résultats

Au total, 272 patients ont été inclus dans notre analyse. La durée médiane d’hospitalisation postopératoire était de deux jours [2–18]. 47 % des patients sortis à plus de j1 n’avaient aucune complication. Parmi eux, 56 % étaient restés pour surveillance simple décidée par le chirurgien sans qu’aucun traitement spécifique n’ait été introduit et 52 % pour poursuite d’une antibiothérapie par voie intraveineuse initiée en préopératoire. Parmi les 144 patients restants et ayant eu une complication, 85,4 % (123/144) avaient une complication mineure (Clavien 1 ou 2). En analyse multivariée, les facteurs prédictifs d’avoir une hospitalisation prolongée (sortie>j1) étaient un antécédent neurologique (paraplégie, spina bifida, sclérose en plaque) avec un odds ratio de 4,39 [1,7 ; 11,4]

Conclusion

Les causes d’hospitalisation prolongée étaient principalement les comorbidités. Un nombre non négligeable de patients étaient restés hospitalisés sans complication. L’identification des facteurs prédictifs de complications et d’hospitalisation prolongée peut permettre une meilleure sélection des patients éligibles à la chirurgie ambulatoire et sélectionner ceux pour qui l’hospitalisation traditionnelle reste recommandée.

Niveau de preuve

3.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To identify the causes of prolonged length of hospital stay (LOHS) of patients treated with flexible ureteroscopy (fURS). The secondary endpoint was to identify the predictors of complications.

Methods

A retrospective single-center cohort study was conducted between January 2011 and December 2015. All consecutive patients treated with a planned fURS, regardless of the indication, AND stayed hospitalized for at least one additional day compared to the traditional postoperative LOHS of our center (=1 day) were included. A multivariate analysis was performed to investigate predictive factors of prolonged LOHS.

Results

Two hundred and seventy-two patients were included in the final analysis. The median duration of LOHS was two days [2–18]. Forty-seven percent of patients were discharged beyond day 1 and had no complication. Among them, 56% stayed for simple surveillance decided by the surgeon without any specific treatment introduced and 52% stayed for continuation of intravenous preoperative antibiotics. Of the remaining 144 patients who had a complication, 85.4% (123/144) had a minor complication (Clavien 1 or 2). In multivariate analysis, predictive factors of prolonged LOHS (discharge after day 1) were neurological comorbidities (paraplegia, spina bifida, multiple sclerosis) with an odds ratio of 4.39 [1.7; 11.4].

Conclusions

The causes of prolonged LOHS were mainly related to comorbidities. A number of patients stayed hospitalized without complications. The identification of predictive factors of complications and prolonged LOHS may allow better selection of patients eligible for outpatient surgery and select those for whom inpatient surgery is still recommended.

Level of evidence

3.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Urétéroscopie, Complications, Facteurs de risque, Durée d’hospitalisation

Keywords : Ureteroscopy, Complications, Risk factors, Length of hospital stay


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 3

P. 137-146 - mars 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Éditorial
  • B. Pradere
| Article suivant Article suivant
  • Pose d’implants Urolift® intra-prostatique pour hyperplasie bénigne de la prostate : résultats après 7 ans d’expérience
  • M. Userovici, A. Ochoa, J. Anract, S. Beurrier, M. Peyromaure, N. Barry Delongchamps

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.