Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution du rapport protéinurie/créatininurie dans le 1er mois de vie chez le grand prématuré. L’étude de cohorte PROTI-PREMA - 19/03/20

Doi : 10.1016/j.perped.2020.01.008 
Marine Trigolet 1, , Jean-Bernard Gouyon 2, Francesco Bonsante 1, 2, Silvia Iacobelli 1, 2
1 Réanimation néonatale et pédiatrique, néonatologie - CHU Saint-Pierre, Réunion 
2 Centre d’études périnatales de l’océan indien (CEPOI), EA 7388, université de la Réunion 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Dès la naissance, le nouveau-né présente une protéinurie «physiologique» due à l’immaturité glomérulaire et tubulaire, d’autant plus marquée que l’âge gestationnel (AG) est faible. Chez l’enfant à terme, la protéinurie diminue au cours du premier mois et sa persistance est pathologique. La persistance d’une protéinurie chez les nouveau-nés prématurés est aussi considérée comme un marqueur d’atteinte rénale; toutefois, ni les valeurs physiologiques, ni le profil de l’excrétion urinaire des protéines dans le premier mois de vie ne sont connus. Le ratio protéinurie/créatininurie (P/C) est un indicateur validé de protéinurie, car positivement corrélé au dosage de la protéinurie sur les urines des 24heures. L’objectif de cette recherche était d’étudier l’évolution et mesurer les centiles de référence de P/C dans les 4 premières semaines (S) de vie postnatale dans une cohorte de grands prématurés.

Patients et méthodes

Étude prospective, observationnelle. Pendant la période d’étude, tous les nouveau-nés d’AG<32 SA hospitalisés en réanimation ou soins intensifs néonatals dans les premières 24heures de vie étaient éligibles. Le P/C sur miction a été mesuré à J0 (P1), J2–J3 (P2), J5–J6 (P3), S2 (P4), S3 (P5) et S4 (P6) de vie postnatale. Le 10e et 90e percentile a été quantifié pour le P/C de P1 à P6 et les variations du P/C ont été analysées par test ANOVA pour mesures répétées.

Résultats

Nous avons inclus 145 nouveau-nés (AG 28,9±2,1 SA; PN 1115±355g). Les valeurs du 50e percentile (10e–90e) de P/C (g/mol) variaient ainsi: 196 (90–549) (P1), 233,5 (136–616) (P2), 243,5 (123–521) (P3), 296 (142–1055) (P4), 337 (121–1286) (P5), 318 (133–1023) (P6). Le P/C était significativement plus élevé à S2, S3 et S4 par rapport aux trois prélèvements de la 1ère semaine de vie (p<0.05 vs P1, P2 et P3). Les valeurs de P/C étaient significativement plus élevées chez les enfants de 24–27 SA vs 28–31 SA, hormis pour le prélèvement de la 4e semaine de vie (P6).

Conclusion

Cette étude a permis de décrire les variations et les percentiles de référence de P/C dans une cohorte de grands prématurés. Il sera utile d’identifier les facteurs cliniques, pathologiques et médicamenteux associés à P/C>90e percentile à un mois de vie et proposer un suivi rénal adapté à ces patients.

Ethique Étude financée à l’Appel d’Offres Internes (Médicaux) 2014. Consentement éclairé des parents (non opposition notifiée sur le dossier patient et information écrite remise aux parents, comme demandé par le CPP).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 3 - N° 1

P. 102 - mars 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de l’âge des culots globulaires transfusés sur le stress oxydant de l’extrême prématuré
  • Camille Brière-Dollat, Camille Chenevier-Gobeaux, Saik Urien, Charlotte Pierron, Marie-Stéphanie Aubelle, Didier Borderie, Pierre-Henri Jarreau
| Article suivant Article suivant
  • Qualité de vie des enfants nés extrêmement prématurés à l’âge scolaire : étude QPQoL
  • Catherine Gire, Barthelemy Tosello, Stéphane Marret, Gilles Cambonie, Isabelle Souksi Medioni, Jean-Baptiste Muller, Patricia Garcia, Julie Berbis, Pascal Auquier, Véronique Brévaut, Noémie Resseguier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.