Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémiologie de l’insuffisance rénale aiguë au cours de la dengue dans la ville de Ouagadougou - 19/03/20

Epidemiology of acute renal failure during dengue fever in the city of Ouagadougou

Doi : 10.1016/j.nephro.2019.04.002 
Gérard Coulibaly a, , H.Y. Aïda Lengani a, Kongnimissom Apoline Sondo b, Hulda Priscelle Konvolbo a, Éric Arnaud Diendéré c, Ignace Joël Nitiéma a, Adama Roger Karambiri c, Gaoussou Sanou a, Adama Lengani a
a Service de néphrologie et hémodialyse, CHU de Yalgado Ouédraogo, 03 BP 7022 Ouagadougou, Burkina Faso 
b Service des maladies infectieuses, CHU de Yalgado Ouédraogo, 03 BP 7022 Ouagadougou, Burkina Faso 
c Service des maladies infectieuses, CHU de Bogodogo, Ouagadougou, Burkina Faso 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Il s’agit de décrire l’insuffisance rénale aiguë au cours de la dengue à Ouagadougou, dans un contexte de quasi-inexistence de données africaines sur le sujet.

Patients et méthode

L’étude était transversale et descriptive, avec un recueil rétrospectif des données dans 13 formations sanitaires. Elle a concerné une période de 16 mois. Ont été inclus les cas suspects de dengue suivant les directives du ministère de la Santé et chez qui une insuffisance rénale aiguë a été diagnostiquée. L’insuffisance rénale aiguë ainsi que sa sévérité ont été définies suivant les recommandations de KDIGO.

Résultats

Soixante-sept cas (sex-ratio 2,7; moyenne d’âge 39,6±16,7 ans) d’insuffisance rénale aiguë ont été notés parmi 316 patients atteints de dengue, soit 21,2 %. La moyenne de la créatininémie à l’admission était de 440,7±504,2 μmol/L. L’insuffisance rénale aiguë était classée au stade 3 de sévérité dans 29 cas, soit 43,3 %. Les facteurs étiopathogéniques les plus fréquents étaient ceux responsables d’hypoperfusion rénale dans 47 cas, soit 70,2 % ; 14 cas d’hématurie macroscopique brune, soit 20,9 %, ont été observés. Neuf patients, soit 13,4 %, ont été pris en hémodialyse conventionnelle aiguë. Six cas de décès, soit un taux de létalité de 9 %, ont été observés.

Conclusion

L’insuffisance rénale aiguë dans notre population de patients atteints de dengue était très fréquente, sévère et grevée d’une forte létalité. Le pronostic devrait s’améliorer avec une prise en charge précoce. Il serait encore mieux de promouvoir la prévention primaire par une lutte antivectorielle efficace.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aim

Describe acute renal failure during dengue fever in Ouagadougou, in a context of almost nonexistent african data on the subject.

Patients and method

The study was cross-sectional and descriptive with a retrospective collection of data in 13 health structures. It concerned a period of 16 months. Included were suspected cases of dengue fever following the guidelines of the ministry of health and for whom an ARF was diagnosed. The acute renal failure and its severity were defined according to KDIGO's recommendations.

Result

Sixty-seven cases (sex ratio 2.7 ; mean age 39.6±16.7 years) of acute renal failure were noted among 316 dengue fever patients, or 21.2%. The mean of serum creatinine on admission was 440.7±504.2 μmol/L. The acute renal failure severity was classified at stage 3 in 29 cases, or 43.3%. The most common etiopathogenic factors were those responsible for renal hypoperfusion in 47 cases, or 70.2%; 14 cases of brown macroscopic hematuria, or 20.9%, were observed. Nine patients, or 13.4%, were taken in conventional acute hemodialysis. Six cases of death, a lethality rate of 9%, were observed.

Conclusion

The acute renal failure in our dengue fever patients population was very common, severe, and highly lethal. The prognosis should improve with early management. It would be even better to promote primary prevention through effective vector control.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Burkina Faso, Dengue, Hémodialyse, Insuffisance rénale aiguë, Mortalité

Keywords : Acute renal failure, Burkina Faso, Dengue fever, Hemodialysis, Mortality


Plan


© 2019  Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 27-32 - février 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Toxicités rénales des inhibiteurs des points de contrôle de l’auto-immunité
  • Hassan Izzedine, Victor Gueutin
| Article suivant Article suivant
  • Analyse des risques et validation du procédé de production du liquide de substitution de la technique d’hémodiafiltration en ligne
  • Mohamed Ali Yousfi, Raafa Ben Saada, Asma Ourir, Anis Bafoun, Mohamed Jalel Hmida

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.