Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Jardiner dans un quartier défavorisé, un déclic pour repenser son alimentation ? - 20/03/20

Doi : 10.1016/j.pranut.2019.12.006 
Nicole Darmon, Directrice de recherche à l’INRA, PhD, HDR a, b, , Pauline Martin b : Chargée de mission nutrition et promotion de la santé, ingénieur, Pascale Scheromm c : Chargée de recherche à l’INRA, PhD, Florence Ghestem d : Chargée de mission insertion et économie solidaire, Paul Marchand b : Cuisinier, sociologue de l’alimentation, Jean-Noël Consalès, Enseignant-chercheur, PhD e
a Inra, Moisa, UMR1110, Campus Supagro Montpellier, 2 place Pierre-Viala, 34060 Montpellier, France 
b Aix-Marseille Université, Inserm, Inra, Nort, Campus santé La Timone, 27 boulevard Jean-Moulin, 13385 Marseille cedex 5, France 
c Inra, Innovation, Campus La Gaillarde, 2 place Pierre-Viala, 34060 Montpellier, France 
d Pades, 42 rue de Maubeuge, 75009 Paris, France 
e Aix-Marseille Université, CNRS, Telemme, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, 5 rue du Château de l’Horloge, BP 647, 13094 Aix-en-Provence cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Une étude pluridisciplinaire réalisée dans les quartiers nord de Marseille montre que les achats de fruits et légumes sont plus importants dans les foyers de femmes cultivant des produits potagers au pied de leur immeuble que chez les non-jardinières. Cela suggère que l’accès à un jardin partagé pourrait favoriser l’adoption de pratiques alimentaires plus favorables à la santé par les habitants de quartiers défavorisés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Gardening in an underprivileged neighborhood, a trigger to rethink one’s diet

A multi- disciplinary study carried out in the northern districts of Marseilles shows that fruit and vegetable purchases are more important in the households of women growing vegetables at the foot of their building than in those of non gardeners. This suggests that access to a community garden could encourage the adoption of healthier eating practices by inhabitants of disadvantaged neighbourhoods.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : achat alimentaire, budget alimentaire, jardin, nutrition, produit potager

Keywords : food budget, food purchase, garden, nutrition, vegetable garden produce


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 61

P. 20-25 - mars 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Messages de santé publique en nutrition, ce que comprennent les consommateurs
  • Carolina O.C. Werle
| Article suivant Article suivant
  • Du rassasiement à la satiété, la place du plaisir sensoriel
  • Odile Viltart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.