Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Granulome annulaire généralisé : étude anatomoclinique - 24/03/20

Generalized granuloma annulare: A clinicopathological study

Doi : 10.1016/j.annder.2019.09.617 
M. Ehret , C. Lenormand, J.-N. Scrivener, L. Gusdorf, D. Lipsker, B. Cribier
 Clinique dermatologique, université de Strasbourg et hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le granulome annulaire (GA) est une granulomatose cutanée bénigne, généralisée (GAG) dans 15 % des cas. L’association à des maladies générales est rapportée mais peu de grandes séries publiées. Nous avons effectué une étude anatomoclinique rétrospective d’une série de GAG afin d’en préciser les caractéristiques.

Matériels et méthodes

Les cas classés en tant que GA au laboratoire d’histopathologie de Strasbourg ont été inclus s’ils étaient généralisés (plus de 10 lésions) et validés après relecture histologique. Les renseignements cliniques ont été collectés à partir des dossiers médicaux.

Résultats

Nous avions 35 cas de GAG, avec un sexe-ratio de 0,5 et un âge moyen de 54 ans. Les lésions étaient également réparties entre disposition annulaire et non annulaire, symptomatiques dans 25 % des cas. Une maladie systémique était associée chez 77 % des patients, connue dans 60 % des cas : dyslipidémie (27 %), diabète (20 %), immunosuppression médicamenteuse (17 %), atopie (17 %), maladie auto-immune (17 %), hémopathie (14 %), cancer (9 %). Histologiquement, l’architecture était plus souvent interstitielle (54 %) que palissadique (20 %), sans corrélation avec la présentation clinique. Les éosinophiles étaient fréquents (46 %), sans lien significatif avec une maladie systémique. Parmi les 40 % des patients traités, le GAG a été résolu dans 50 % des cas par diverses thérapeutiques, dont des dermocorticoïdes, cyclines, antipaludéens de synthèse ou photothérapie.

Discussion

Le GAG est un tableau différent du GA localisé, fréquemment associé à un état pathologique connu, métabolique, infectieux, néoplasique ou immunodépression médicamenteuse, non corrélé à la présentation clinique ou histologique, dont le dépistage est nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Granuloma annulare (GA) is a benign granulomatous skin disorder that is generalized (GGA) in 15 % of cases. Although many case reports describe a relationship between GGA and systemic diseases, few large series have been published, and their association is debated. We present herein a series of GGA in order to describe their clinical and histological features.

Patients and methods

We included all biopsy-proven cases of GA presenting at the dermatopathology laboratory of Strasbourg where generalized (i.e. over 10 lesions). Clinical features were obtained from patients’ medical files.

Results

We included 35 GGA, with a sex ratio of 0.5. The mean age was 54 years. Lesions were annular or non-annular in equal measure and were symptomatic in 25 % of cases. Most patients (77 %) had an associated disease, already known in 60 % of cases, including dyslipidemia (27 %), diabetes mellitus (20 %), immunosuppressive drugs (17 %), atopy (17 %), auto-immune disease (17 %), hematological disease (14 %), and cancer (9 %). Histological analysis revealed the predominant pattern to be interstitial (54 %) rather than palisading (20 %), having no correlation with clinical type. Eosinophils were frequent (46 %) in GA but were not correlated with systemic disease or drug taking. Among the 40 % of patients treated, 50 % had a successful outcome on topical corticosteroids, doxycycline, antimalarial drugs or phototherapy.

Discussion

GGA differs from localized GA, which is mostly associated with an already known systemic disease, whether metabolic, infectious or neoplastic, uncorrelated with clinical or histological features, and screening is necessary.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Granulome annulaire généralisé, Étude anatomoclinique

Keywords : Generalized granuloma annulare, Clinicopathological study


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 4

P. 271-278 - avril 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le lambeau de Rieger-Marchac : complications et satisfaction des patients
  • F. Kouby, J. Chanal, A. Jafari, C. Ermisch, D. Farhi, S. Aractingi, M.-F. Avril
| Article suivant Article suivant
  • Régression de carcinomes basocellulaire et épidermoïde cutanés sous pembrolizumab
  • L. Delaitre, J. Martins-Héricher, E. Truchot, D. Denis, B. Prophette, H. Maillard, N. Bénéton-Benhard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.