Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pustulose aiguë généralisée post-streptococcique suivie d’un syndrome de Sweet et d’un érythème noueux - 24/03/20

Acute generalized pustular bacterid followed by Sweet's syndrome and erythema nodosum

Doi : 10.1016/j.annder.2019.10.026 
G. Marzolf , C. Lenormand, C. Schissler, M. Mitcov, B. Cribier, D. Lipsker
 Clinique dermatologique, université de Strasbourg, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les infections à streptocoque peuvent engendrer diverses manifestations cutanées liées à l’action directe du germe ou à un mécanisme réactionnel. Les manifestations réactionnelles sont moins bien connues et comprises, notamment la pustulose aiguë généralisée qui appartient au spectre des dermatoses neutrophiliques. Nous rapportons un cas de pustulose aiguë généralisée suivie d’un syndrome de Sweet et d’un érythème noueux, survenant après une infection à streptocoque.

Observation

Une femme de 60 ans consultait pour une éruption pustuleuse diffuse après une angine, avec des taux élevés d’antistreptolysines (337 U/L) et d’anti-streptodornases (2560 U/L). La biopsie montrait une folliculite et un infiltrat neutrophilique du derme, les cultures bactériologiques et mycologiques étaient stériles. La patiente développait par la suite des papules évoquant un syndrome de Sweet puis des nouures typiques d’un érythème noueux après 20jours. L’évolution était favorable sous colchicine.

Discussion

La pustulose aiguë généralisée est une dermatose neutrophilique dont les mécanismes, le terrain et le traitement sont mal connus. La présentation clinique de cette patiente est initialement typique et l’évolution secondaire vers des lésions proches du syndrome de Sweet s’accorde avec la notion de continuité physiopathologique et de chevauchement de ces entités.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Streptococcal infections can cause various skin manifestations related to the direct action of the offending organism itself or to a reactional mechanism. Reactional manifestations are less well known and understood, and they include generalized acute pustulosis belonging to the spectrum of neutrophilic dermatoses. We report a case of generalized acute pustulosis followed by Sweet syndrome and erythema nodosum occurring after a streptococcal infection.

Patients and methods

A 60-year-old woman was consulting for a diffuse pustular rash after a throat infection, with high levels of anti-streptolysin (337 U/L) and anti-streptodornase (2560 U/L). The biopsy showed folliculitis and a neutrophilic infiltrator of the dermis, and bacteriological and mycological cultures were sterile. The patient then developed papules evoking Sweet syndrome followed by nodules typical of erythema nodosum after 20 days. A favourable outcome was achieved under colchicine.

Discussion

Generalized acute pustulosis is a form of neutrophilic dermatosis whose mechanisms, area predilection and treatment are poorly known. The clinical presentation of this patient was initially typical and the secondary progression to lesions like those in Sweet syndrome is consistent with the pathophysiological continuity and overlap of these entities.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pustulose aiguë généralisée, Streptocoque, Syndrome de Sweet, Érythème noueux

Keywords : Acute generalized pustular bacterid, Streptococcus, Sweet syndrome, Erythema nodosum


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 4

P. 298-302 - avril 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Succès de l’association dermocorticoïdes et acide trichloroacétique dans le traitement du lichen plan verruqueux
  • F. Lahlou, F. El Fatoiki, F. Hali, S. Chiheb
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité de l’association paclitaxel et cétuximab dans le traitement des carcinomes épidermoïdes cutanés évolués : étude rétrospective de 14 patients
  • E. Casassa, L. Riffaud, V. Sibaud, S. Boulinguez, C. Chira, D. Gangloff, M. Montastruc, L. Lamant, C. Paul, N. Meyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.