Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intermittent catheterization: Clinical practice guidelines from Association Française d’Urologie (AFU), Groupe de Neuro-urologie de Langue Française (GENULF), Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation (SOFMER) and Société Interdisciplinaire Francophone d’UroDynamique et de Pelvi-Périnéologie (SIFUD-PP) - 25/03/20

Cathétérisme intermittent : recommandations de bonnes pratiques de l’Association française d’urologie (AFU), du Groupe de neuro-urologie de langue française (GENULF), de la Société française de médecine physique et de réadaptation (SOFMER) et de la Société interdisciplinaire francophone d’urodynamique et de pelvi-périnéologie (SIFUD-PP)

Doi : 10.1016/j.purol.2020.02.009 
X. Gamé a, , V. Phé b, E. Castel-Lacanal c, V. Forin d, M. de Sèze e, O. Lam f, E. Chartier-Kastler g, V. Keppenne h, J. Corcos i, P. Denys j, R. Caremel k, C.-M. Loche l, M.-C. Scheiber-Nogueira m, G. Karsenty n, A. Even o
a Département d’Urologie, Transplantation Rénale et Andrologie, CHU Rangueil, Université Paul Sabatier, Toulouse, France 
b Sorbonne Université, Service d’Urologie, AP–HP, hôpital Pitié-Salpetrière, Paris, France 
c CHU Toulouse, service de Médecine Physique et de réadaptation et ToNIC, Toulouse NeuroImaging Center, Université de Toulouse, Inserm, UPS, Toulouse, France 
d Médecine Physique et de Réadaptation pédiatrique, Hôpital Armand Trousseau AP–HP, Sorbonne Université, Paris, France 
e Cabinet de neuroUrologie et Pelviperinéologie, Clinique Saint Augustin, Bordeaux, France 
f Department of Urology, Jewish General Hospital, McGill University, Montreal, Quebec, Canada 
g Sorbonne Université, Service d’Urologie, AP–HP, hôpital Pitié-Salpetrière, Paris, France 
h Service d’urologie, CHU Liège, Liège, Belgium 
i Department of Urology, Jewish General Hospital, McGill University, Montreal, Quebec, Canada 
j Université de Versailles Saint Quentin. Service de Neuro Urologie, AP–HP, Hopital Raymond Poincaré, Garches, France 
k Clinique du Cèdre, Bois-Guillaume, France 
l Service de Rééducation Neurolocomotrice, AP–HP, HU Henri Mondor, Créteil, France 
m Cabinet de Neurologie et Neuro-Urologie, Lyon, France 
n Aix-Marseille Université, Urologie et Transplantation Rénale, Hôpital La Conception, APHM, Marseille, France 
o Service de Neuro Urologie, AP–HP, Hôpital Raymond Poincaré, Garches, France 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 25 mars 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Introduction

Our objective was to provide guidelines covering all aspects of intermittent catheterisation (intermittent self-catheterisation and third-party intermittent catheterisation).

Materials and methods

A systematic review of the literature based on Pubmed, Embase, Google scholar was initiated in December 2014 and updated in April 2019. Given the lack of robust data and the numerous unresolved controversial issues, guidelines were established based on the formal consensus of experts from steering, scoring and review panels.

Results

This allowed the formulation of 78 guidelines, extending from guidelines on indications for intermittent catheterisation, modalities for training and implementation, choice of equipment, management of bacteriuria and urinary tract infections, to the implementation of intermittent catheterisation in paediatric, geriatric populations, benign prostatic hyperplasia patients and continent urinary diversion patients with a cutaneous reservoir as well as other complications. These guidelines are pertinent to both intermittent self-catheterisation and third-party intermittent catheterisation.

Conclusion

These are the first comprehensive guidelines specifically aimed at intermittent catheterisation and extend to all aspects of intermittent catheterisation. They assist in the clinical decision-making process, specifically in relation to indications and modalities of intermittent catheterisation options. These guidelines are intended for urologists, gynaecologists, geriatricians, paediatricians, neurologists, physical and rehabilitation physicians, general practitioners and other health professionals including nurses, carers…

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’objectif était de réaliser des recommandations sur le cathétérisme intermittent dans toutes ses composantes.

Matériel et méthodes

Une revue systématique de la littérature à partir de Pubmed, Embase, Google scholar a été menée en décembre 2014 avec mise à jour en avril 2019. Devant l’absence de données suffisamment robustes et compte tenu des controverses concernant cette thématique, la méthode de recommandations par consensus formalisé d’experts a été appliquée. Des comités de pilotage, cotation et de lecture ont été constitués.

Résultats

Au final, 78 recommandations ont pu être élaborées. Elles portent sur les indications, les modalités d’apprentissage et de réalisation, le choix du matériel, la gestion de la colonisation et de l’infection urinaire, sa réalisation dans les populations pédiatriques, gériatriques, chez les hommes ayant une hyperplasie bénigne de la prostate et chez les patients ayant une dérivation urinaire cutanée continente et la gestion des complications. Elles portent à la fois sur l’autosondage et l’hétérosondage aussi bien en structure de soins qu’en ville.

Conclusion

Il s’agit des premières recommandations portant spécifiquement sur le cathétérisme intermittent et incluant toutes ses composantes. Elles vont permettre d’aider les utilisateurs dans leur décision clinique relative aux indications et aux modalités du cathétérisme intermittent. Ces recommandations s’adressent aux cliniciens urologues, gynécologues, gériatres, pédiatres, neurologues, médecins de médecine physique et de réadaptation, médecins généralistes ainsi qu’autres professionnels de santé notamment les infirmières, les aidants…

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Guidelines, Intermittent catheterisation, Intermittent self-catheterisation, Third-party intermittent catheterisation, Lower urinary tract symptoms

Mots clés : Recommandations, Cathétérisme intermittent, Autosondage, Hétérosondage, Symptômes du bas appareil urinaire


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.