Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Abord de la sexualité et des dysfonctions sexuelles par les médecins de la reproduction en France - 27/03/20

Approach to sexuality and sexual dysfunction by reproductive doctors in France

Doi : 10.1016/j.sexol.2020.02.004 
P. Langlade a, , C. Martin a, G. Robin a, S. Catteau-Jonard a, b
a Service de gynécologie médicale, orthogénie, sexologie, University Lille, CHU Lille, 59000 Lille, France 
b Inserm U1172, University Lille, CHU Lille, 59000 Lille, France 

Auteure correspondant. Service de médecine de la reproduction, service de gynécologie médicale, orthogénie, sexologie, University Lille, CHU Lille, 59000 Lille, France.Service de médecine de la reproduction, service de gynécologie médicale, orthogénie, sexologie, University Lille, CHU LilleLille59000France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 27 mars 2020

Résumé

De nombreuses études ont étudié l’impact négatif de l’aide médicale à la procréation (AMP) sur la vie sexuelle des patients. Il apparaît nécessaire d’interroger les patients et de les orienter pour leur apporter une prise en charge de leur santé sexuelle et reproductive. Dans cette étude quantitative, prospective, multicentrique de décembre 2018 à février 2019, nous avons contacté tous les secrétariats des centres d’AMP cliniques recensés par l’Agence de biomédecine (ABM) afin de diffuser un questionnaire aux médecins par mail. Nous avons recueilli 171 réponses. Les médecins ayant répondu étaient pour 89 % des femmes, l’âge médian était de 34 ans [28–64]. Cinquante-six pour cent abordent toujours la sexualité au cours de leur première consultation, 30 % souvent, 14 % parfois. Nous avons établi deux groupes : le groupe « Abord régulier » (AR) qui comprend les médecins (n=147) ayant répondu oui, toujours et souvent. Et le groupe « Abord occasionnel » (AO) pour ceux (n=24) ayant répondu parfois. Le groupe AR aborde moins souvent la programmation des rapports sexuels que le groupe AO (p=0,029). On trouve des différences significatives entre les deux groupes AR et AO pour la recherche de la fréquence des rapports sexuels (p=0,04), les troubles de la pénétration (p=0,025) et les troubles du désir (p=0,041), ces derniers sont plus recherchés par le groupe AR. Trente-sept pour cent et 21 % ont un sexologue dans leur centre. Et 9 % et 17 % ne savent ni à qui ni où les adresser. Quatre-vingt-treize pour cent et 75 % des groupes AR et AO pensent qu’un sexologue en AMP serait utile dans leur centre. Cette étude montre une carence de prise en charge sexologique des patients en AMP, certaines actions pourraient y palier : la création d’un annuaire de sexologues, la création de postes de sexologues référents en AMP, la mise à disposition de brochures et questionnaires pour les patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Numerous studies have examined the negative impact of medically assisted reproduction (MAR) on patients’ sex lives. It appears necessary to question patients and sometimes to counsel them about management for their sexual and reproductive health. In this study prospective, quantitative, multicenter trial conducted from December 2018 through February 2019, we contacted the offices of all clinical MAR centers registered with the Agence de la Biomedecine (Biomedical Agency) to obtain a list of email addresses of the doctors working there and sent them questionnaires. We received 171 responses. The respondents were very predominantly women (89%), and their median age was 34 years (range: 28–64). Overall, 56% always discussed sexual function during their first consultation, 30% often, and 14% sometimes. We compared two groups: the “regular discussion” (RD) group, which included the doctors (n=147) who responded “always” and “often”. The “occasional discussion” (OD) group included those (n=24) who responded “sometimes”. The RD group discussed scheduling sexual relations less often than the OD group (P=0.029). The RD and OD groups differed significantly in their rates of questions about the frequency of sexual relations (P=0.04) and about problems of penetration (P=0.025) and desire (P=0.041); the RD group asked more often about all of these topics. In the RD group, 37% of the respondents had a sex therapist working at their center, and in the OD group, 21%, while respectively 9% and 17% did not know to whom or where to refer these patients, and 93% and 75% thought a sex therapist with expertise in MAR would be useful at their center. This study shows deficiencies in the management of sexual dysfunctions in MAR patients. Some actions that might improve the situation include: the creation of a directory of sex therapists, the creation of job lines at MAR centers for sex therapists specialized in this field, and the development of patient brochures and questionnaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Santé sexuelle, Sexualité, Assistance médicale à la procréation, Médecine de la reproduction, Sexologie

Keywords : Sexual health, Sexual function, Medically assisted reproduction, Reproductive medicine, Sex therapy


Plan


 An English version of this article is available on line, at https://doi.org/10.1016/j.sexol.2020.02.005.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.