Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Faible indice de masse corporelle et impact des antirétroviraux sur la néphrotoxicité, la maladie rénale chronique chez les patients infectés par le VIH à Brazzaville, Congo - 29/03/20

Low Body Mass Index and impact of antiretroviral therapy on nephrotoxicity, chronic renal disease among HIV-infected patients in Brazzaville, Congo

Doi : 10.1016/j.nephro.2019.09.002 
Martin Herbas Ekat a, , Cheikh Tidiane Ndour b, Roland Bienvenue Ossibi Ibara c, Merlin Diafouka a, Paul Boumandoki c, Tatia Adoua Doukaga c, Gilius Axel Aloumba c, Dominique Mahambou-Nsonde a, Patrick Roger Nzounza a, Pani Obengui c, Moussa Seydi b
a Centre de traitement ambulatoire de Brazzaville, enceinte CHU de Brazzaville, BP 6002, Brazzaville, Congo 
b Service des maladies infectieuses et tropicales, CHNU de Fann, BP 5035, Dakar, Sénégal 
c Service des maladies infectieuses, CHU de Brazzaville, BP 1846, Brazzaville, Congo 

Auteur correspondant.

Résumé

Contexte

Évaluer l’incidence et les facteurs associés à la néphrotoxicité et la maladie rénale chronique après initiation du traitement antirétroviral chez les patients infectés par le VIH avec un faible indice de masse corporelle (<18,5kg/m2).

Méthodes

Les patients avec une baisse du débit de filtration glomérulaire de 25 % ou une augmentation de la créatinine sérique de 0,5mg/dL par rapport aux valeurs initiales ont été retenus comme ayant une néphrotoxicité. La maladie rénale chronique a été définie comme une chute du débit de filtration glomérulaire<60mL/min/1,73 m2 après initiation du traitement antirétroviral. Le modèle de régression de Cox a été utilisé pour déterminer les facteurs associés à la néphrotoxicité et à la maladie rénale chronique.

Résultats

Sur 325 patients sélectionnés, 73,23 % étaient des femmes. Les valeurs médianes étaient un âge de 37,55 ans (IQR=33,51–44,96), un poids de 45kg (IQR=41–49), des CD4 à 137,5 cellules/mm3 (IQR=42–245). L’incidence de la néphrotoxicité et de la maladie rénale chronique était de 27,95 et 7,44 pour 100 personnes-année respectivement. En analyse multivariée, le taux d’hémoglobine8g/dL (aHR=2,25 ; IC 95 % 1,28–3,98 ; p=0,005) et l’utilisation du ténofovir (aHR=1,51 ; IC 95 % 1,01–2,27 ; p=0,04) étaient les facteurs de risque associés à la néphrotoxicité. Le débit de filtration glomérulaire compris entre 60 et 80 (aHR=0,35 ; IC 95 % 0,21–0,59 ; p<0,001) et 45-59mL/min/1,73 m2 (aHR=0,10 ; IC 95 % 0,01–0,72 ; p=0,02) n’était pas une contre-indication pour débuter le traitement antirétroviral. L’âge adulte était un facteur de risque de survenue de la maladie rénale chronique (aHR=1,95 ; IC 95 % 1,2–3,17 ; p=0,007).

Conclusion

L’incidence de la néphrotoxicité et de la maladie rénale chronique était élevée. Les patients VIH-positifs avec indice de masse corporelle<18,5kg/m2 ont besoin d’un suivi étroit de leur fonction rénale lorsqu’ils sont traités avec le ténofovir.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To describe the incidence and risks factors of ART induced nephrotoxicity and chronic kidney disease in HIV-1-infected adults with low body mass index (<18.5kg/m2).

Methods

A retrospective cohort study at the Ambulatory Treatment Center in Brazzaville, Congo. Patients with estimated glomerular filtration rate decrease by 25% compared to baseline or a 0.5mg/dL increase in serum creatinine above baseline were classified as having nephrotoxicity, and chronic kidney disease was defined as a value less than 60mL/min/1.73m2. We used Cox proportional hazards regression models to determine factors associated with nephrotoxicity and chronic kidney disease.

Results

Of 325 patients, 73.23% were women. Median values were an age 37.55 years (IQR: 33.51–44.96), weight 45kg (IQR: 41–49), CD4 count 137.5 cells/μL (42–245). In the first 24–months, follow-up on ART incidence rate of nephrotoxicity and chronic kidney disease was 27.95 and 7.44 per 100 persons-year respectively. Multivariate analysis identified as a risk factor of nephrotoxicity, baseline haemoglobin below or equal 8g/dL (aHR=2.25; 95%CI 1.28–3.98; P=0.005) and the use of tenofovir (aHR=1.51; 95%CI 1.01–2.27; P=0.04). DFG between 60-80 mL/min/1.73 m2 (aHR=0.35; 95%CI 0.21–0.59; P<0.001) and 45-59mL/min/1.73 m2 (aHR=0.10; 95%CI 0.01–0.72; P=0.02) was not a contraindication for initiating antiretroviral therapy. Each 10-year older age was associated with an increased risk of developing chronic kidney disease (aHR=1.95; 95%CI 1.2–3.17; P=0.007).

Conclusion

Incidence of nephrotoxicity and chronic kidney disease were high. African HIV-positive patient with low body mass index at baseline need close monitoring of their renal function when treated with tenofovir.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antirétroviraux, Brazzaville, Congo, Indice de masse corporelle, Néphrotoxicité, VIH

Keywords : Antiretroviral therapy, Body mass index, Brazzaville, Congo, HIV, Nephrotoxicity


Plan


© 2019  Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 2

P. 97-104 - mars 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’hypnose Ericksonienne et la méditation pleine conscience : vers une médecine comportementale en néphrologie
  • Angélique Thuillier Lecouf, Ludivine Videloup, Sandrine Letrecher, Clémence Béchade, Marie Recorbet, Valérie Chatelet
| Article suivant Article suivant
  • Analyse du risque infectieux autour du patient dans l’unité d’hémodialyse de l’hôpital Ibn Sina de Rabat par application de la méthode d’analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité
  • Safaa El Marnissi, Zoubida Khomsi, Allou Kassy Raymond Sylvestre, Jaouad El Harti, Jamal Taoufik, Aicha Chaibi, Loubna Benamar, Rabia Bayahia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.