Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Nouvelles approches pour l'analyse morphologique du cœur sain et pathologique - 30/03/20

[11-001-B-10]  - Doi : 10.1016/S1166-4568(20)59424-2 
F. Pinet
 Université de Lille, CHU de Lille, Inserm, Institut Pasteur de Lille, U1167 - RID-AGE - Facteurs de risque et déterminants moléculaires des maladies liées au vieillissement, 1, rue du professeur Calmette, 59019 Lille cedex, France 

Résumé

Le cœur est un organe musculaire creux qui est responsable de la circulation sanguine de l'organisme. La pompe cardiaque permet d'éjecter le sang dans les vaisseaux sanguins afin d'assurer les besoins en oxygène de tous les tissus de l'organisme et d'éliminer les déchets métaboliques tels que le dioxyde de carbone. À l'échelle tissulaire, le muscle cardiaque est composé de trois tuniques avec chacune leur propre fonction : le péricarde, le myocarde et l'endocarde. Le péricarde est une membrane très mince correspondant à l'enveloppe externe du cœur. Le myocarde est la partie musculaire du cœur, constituée d'un muscle strié qui a la capacité de se contracter de manière régulière et autonome, et est sensible à des stimulations hormonales et neuronales. Sa contraction permet la circulation sanguine en assurant la vidange et le remplissage des différentes cavités du cœur. Il contient différents types cellulaires, dont 30 à 40 % de cardiomyocytes qui représentent environ 75 % du volume cardiaque, ainsi que des cellules endothéliales, des cellules musculaires lisses, des fibroblastes et des cellules immunitaires. L'endocarde est la tunique interne du cœur qui tapisse la face interne des oreillettes et des ventricules. Elle est constituée essentiellement de cellules endothéliales qui sont impliquées dans la régulation de la contraction cardiaque par une activation hormonale endocrine des cardiomyocytes. Les différentes approches permettant de caractériser ces différents constituants tissulaires et cellulaires du cœur sont présentées, ainsi que certains systèmes moléculaires cellulaires qui jouent un rôle majeur dans la contraction musculaire. Quelques-unes des nouvelles approches technologiques à haute résolution sont présentées. Elles ouvrent des perspectives intéressantes pour une meilleure compréhension de la fonction cardiaque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cœur, Cardiomyocytes, Sarcomère, Microscopie confocale, Microscopie électronique, Microscopie de force atomique, 3D-reconstruction


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anatomie du cœur
  • S. El Batti, C. Latrémouille, T. Le Houerou
| Article suivant Article suivant
  • Embryologie du coeur normal
  • L. Houyel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.