Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Physiologie de la bilirubine - 01/04/20

[7-005-B-05]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(20)45884-X 
F. Petit a, P. Labrune b, c,
a Laboratoire de génétique, Hôpitaux universitaires Paris-Saclay, AP-HP, Hôpital Antoine-Béclère, BP 405, 157, rue de la Porte-de-Trivaux, 92141 Clamart cedex, France 
b Service de pédiatrie, Centre de référence des maladies héréditaires du métabolisme hépatique, Hôpitaux universitaires Paris-Saclay, AP-HP, Hôpital Antoine-Béclère, BP 405, 157, rue de la Porte-de-Trivaux, 92141 Clamart cedex, France 
c Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) U1195, Université Paris-Saclay, 80, rue du Général-Leclerc, 94276 Le Kremlin-Bicêtre cedex, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La bilirubine est le produit de dégradation des hémoprotéines, dont la principale est l'hémoglobine. La bilirubine non conjuguée est hydrophobe et potentiellement neurotoxique à fortes concentrations plasmatiques. Elle circule dans le sang liée à l'albumine. C'est la fraction non conjuguée non liée à l'albumine de la bilirubine qui peut passer la barrière hématoencéphalique et entraîner des lésions cérébrales à l'origine d'un ictère nucléaire. Dans l'hépatocyte, la bilirubine est conjuguée à l'acide glucuronique par la bilirubine uridine diphosphate glucuronosyltransférase. La bilirubine conjuguée peut être éliminée dans la bile. Elle n'est plus toxique. À l'opposé, de petites concentrations plasmatiques de bilirubine ont un effet protecteur vis-à-vis de l'athérome au niveau de l'endothélium vasculaire, la bilirubine étant un antioxydant. Enfin, les différentes techniques de dosage de la bilirubine dans le sang (essentiellement diazoréaction et chimie sèche) peuvent être à l'origine de difficultés d'interprétation, certaines fractions de la bilirubine apparaissant comme conjuguées dans une technique, non conjuguées dans l'autre. Il est ainsi important de connaître la technique utilisée par le laboratoire, et, surtout, de ne comparer des résultats de bilirubinémie qu'issus d'une même technique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Bilirubine, Glucuroconjugaison, Neurotoxicité, Antioxydant


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Nouvelles voies de mort cellulaire des hépatocytes
  • A. Filliol, J. Le Seyec, M. Samson
| Article suivant Article suivant
  • Métabolismes hépatiques
  • M. Maitre, C. Klein

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.