Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Placenta du spectre accreta : prise en charge et morbidité dans une maternité française de niveau 3 - 05/04/20

Placenta accreta spectrum disorder: Management and morbidity in a French type-3 maternity

Doi : 10.1016/j.gofs.2020.03.010 
G. Chevalier a, , L. Devisme b, C. Coulon a
a Département de gynécologie obstétrique, centre hospitalier et universitaire de Lille, Lille, France 
b Département d’anatomopathologie, centre hospitalier et universitaire de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant. Centre hospitalier et régional de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59000 Lille, France.Centre hospitalier et régional de Lille2, avenue Oscar-LambretLille59000France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 05 avril 2020

Résumé

Objectifs

Le placenta du spectre accreta (PSA) est une pathologie rare, mais son incidence est croissante. Il est associé à une morbidité élevée. Bien que l’hystérectomie soit considérée comme le traitement de référence, le traitement conservateur où le placenta est laissé en place est maintenant une option possible. L’objectif de cette étude est de décrire la prise en charge et la morbidité des patientes avec un PSA pendant la dernière décennie dans notre maternité de niveau 3.

Méthodes

Il s’agissait d’une étude rétrospective sur la prise en charge et la morbidité des patientes avec PSA entre 2007 et 2017 dans notre centre.

Résultats

Quarante-six cas de PSA étaient pris en charge dans notre centre. Trente-trois (71,7) étaient suspectés en anténatal. Un traitement conservateur était tenté pour 22 patientes (47,8 %) avec une réussite initiale dans 12 cas (54,5 %). Trente-quatre (73,9 %) ont eu une hystérectomie primaire, 8 (17,3 %) une hystérectomie secondaire, 4 une conservation utérine. La morbidité immédiate comprenait : 28 transfusions, 12 plaies de vessie, 1 plaie urétérale et 13 transferts en réanimation. La morbidité secondaire après traitement conservateur comprenait : 2 hémorragies, 5 endométrites et 3 coagulations intravasculaires disséminées.

Conclusions

La morbidité associée à cette pathologie est sévère. Le traitement conservateur est devenu une option possible. Grâce à un meilleur diagnostic anténatal, il peut être proposé à davantage de patientes. Le taux d’échec est cependant élevé dans notre centre. Le traitement conservateur semble être une option valable pour éviter la morbidité liée à l’hystérectomie et préserver la fertilité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Placenta accreta spectrum disorder (PASD) is a rare obstetrical pathology, however its incidence is increasing. Morbidity associated with PASD is still high. Even if hysterectomy is considered to be the reference standard treatment, the conservative treatment by leaving the placenta in situ is now an approved option. The objective was to describe management and morbidity of patients with PASD, during the decade, in our French high-level maternity.

Methods

It was a retrospective study of management and morbidity of PASD in our department between 2007 and 2017.

Results

Forty-six PASD cases were admitted in our center. Thirty-three (71.7%) had a prenatal suspicion of PASD. Conservative treatment was considered for 22 patients (47.8%). It was successful in 12 cases (54.5%). Thirty-four (73.9%) had a primary hysterectomy, eight (17.3%) had a delayed hysterectomy, four (8.6%) had a uterine conservation. Primary Morbidity included 28 blood transfusions, 12 bladder injuries, 1 ureteral injury and 13 transfers to intensive care unit. Secondary morbidity after conservative treatment included two Hemorrhages (16.6%), five endometritis (41.6%) and three disseminated intravacular coagulations (25%).

Conclusions

Morbidity associated with this pathology is severe. Conservative treatment became an option for PASD. Thanks to a better antenatal diagnosis, it can be proposed to more women. Morbidity seems the same as other centers. Our rate of primary and secondary hysterectomy is higher than other centers. Conservative treatment seems an effective option for women who desire to preserve their fertility to avoid peripartum hysterectomy and its related morbidity and consequences on fertility.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Placenta du spectre accreta, Traitement conservateur, Morbimortalité maternelle

Keywords : Placenta accreta spectrum disorder, Conservative management, Maternal morbimortality


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.