Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Leucémie myéloïde chronique - 07/04/20

[13-011-B-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1984(20)42361-1 
D. Rea a, b, , J.-M. Cayuela c, d
a Service d'hématologie adulte, Département médico-universitaire d'hématologie et immunologie, Hôpital Saint-Louis, AP-HP, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris cedex 10, France 
b Laboratoire de biologie moléculaire, Hôpital Saint-Louis, AP-HP, Paris, France 
c France Intergroupe des leucémies myéloïdes chroniques (Fi-LMC), Bordeaux, France 
d Groupe des biologistes moléculaires des hémopathies malignes (GBMHM), affilié à la Société française d'hématologie, Hôpital Saint-Louis, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La leucémie myéloïde chronique est historiquement la première hémopathie maligne associée à une anomalie chromosomique acquise, le chromosome de Philadelphie. L'élucidation des mécanismes moléculaires à l'origine de cette hémopathie a permis, à l'aube du xxe siècle, l'émergence de traitements ciblant spécifiquement le marqueur et le moteur des cellules leucémiques : l'oncoprotéine de fusion BCR (breakpoint cluster region)-ABL. Désormais, les inhibiteurs de cette tyrosine kinase constituent la famille thérapeutique de référence. Ils ont révolutionné le devenir des patients du fait de leur capacité à empêcher, dans la majorité des cas, la progression autrefois inéluctable de la maladie en leucémie aiguë fatale. De plus, grâce à cinq inhibiteurs compétitifs de l'adénosine triphosphate sur le marché et d'autres en développement, la personnalisation des choix thérapeutiques devient possible. Ainsi, l'espérance de vie des patients en phase chronique s'approche de celle de la population générale et certains patients en réponse moléculaire profonde et durable peuvent même se voir proposer un arrêt de traitement. Parmi les défis à relever pour les années à venir figurent une meilleure prédiction des patients à risque de résistance ou de progression, une optimisation de l'équilibre entre les bénéfices thérapeutiques et les risques iatrogènes, et une amplification de l'accès à l'arrêt de traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Leucémie myéloïde chronique, Oncoprotéine BCR-ABL, Inhibiteurs de tyrosine kinase


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Maladie de Vaquez
  • A. Najman
| Article suivant Article suivant
  • Myélofibrose primitive
  • R. Costello, G. Venton, V. Baccini, H. Lepidi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.