Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prise en charge endoscopique des perforations digestives - 07/04/20

[9-013-V-07]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(20)41956-X 
C. Fortier Beaulieu a, , J.-M. Gonzalez b, C. Gomercic a, M. Barthet b, G. Vanbiervliet a
a Endoscopie digestive, Pôle DARE, Université Nice-Côte-d'Azur, Hôpital L'Archet II, 151, route de Saint-Antoine-de-Ginestière, CS 23079, 06202 Nice cedex 3, France 
b Service d'hépato-gastro-entérologie et d'endoscopie digestive, Hôpital Nord, Chemin des Bourrelys, 13915 Marseille, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 08 April 2020

Résumé

Les perforations digestives iatrogènes per endoscopiques sont rares, mais graves, et associées à une morbidité et une mortalité significatives. Les nouvelles techniques et l'endoscopie thérapeutique expliquent l'incidence croissante de cette complication et il existe quelques principes élémentaires à connaître pour sa gestion. L'utilisation de l'insufflation au dioxyde de carbone est primordiale lors de la survenue d'une perforation et son utilisation est recommandée par la Société européenne d'endoscopie digestive, a fortiori dès qu'un geste de résection est envisagé. Il est important de reconnaître immédiatement une perforation digestive lors de sa survenue. En effet, le diagnostic rapide améliore le pronostic du patient en réduisant significativement la survenue de complication infectieuse. Sa reconnaissance immédiate permet également une tentative de fermeture endoscopique. De nombreux outils sont disponibles dans l'arsenal thérapeutique de l'endoscopiste et permettent une fermeture endoscopique efficace dans la majorité des cas. Il est important de rappeler que la prise en charge de ces complications se fait de manière pluridisciplinaire en mettant en étroite collaboration les endoscopistes, les radiologues et les chirurgiens digestifs. Une couverture antibiotique en complément de la fermeture est nécessaire. Tout échec de fermeture ou mauvaise évolution clinicobiologique des malades dans les suites doit faire envisager une prise en charge chirurgicale.


Mots-clés : Perforation digestive, Endoscopie interventionnelle, Clips OTS, Prothèse métallique couverte


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • Données fondamentales sur la physiologie de la motricité digestive
  • S. Roman, F. Mion

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.