Médecine

Paramédical

Autres domaines


L'ostéotomie de réorientation de la selle trapézienne - 01/01/02

Adalbert I.  Kapandji 1 * ,  Urs F.A.  Heim 2 *Correspondance et tirés à part.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La rhizarthrose du pouce ne se manifeste initialement que par des douleurs à la base du pouce lors de certains gestes et surtout par des signes radiologiques, visibles seulement sur des clichés en incidences spécifiques et en amplitudes maximum. Ce sont la réintégration imparfaite de antéposition de la base du premier métacarpien et l'augmentation de l'angle de dévers qui atteint 140° et rend « glissante » la selle trapézienne, d'où la sub-luxation de la base métacarpienne. L'intervention proposée a pour but de réorienter la selle trapézienne, en ramenant l'angle de dévers à sa valeur normale, autour de 125°, par une ostéotomie d'ouverture du trapèze avec insertion d'un coin osseux. Proposée en 1983, et utilisée une seule fois par l'un de nous, cette technique a été « redécouverte » plus récemment sur cinq patients depuis dix ans. De réalisation facile, sans incident opératoire, les seuls problèmes ont été la survenue de névromes postopératoires d'irritation sur la branche sensitive du nerf radial. Dans six cas sur sept la douleur a disparu, même si la rhizarthrose a continué d'évoluer sur les cas les plus anciens. La récupération fonctionnelle a été totale et les patients ont été satisfaits de leur opération dans la quasi totalité des cas. Bien que basée sur une courte statistique, cette technique mérite d'être utilisée dans les rhizarthroses débutantes, en association éventuelle avec d'autres comme la section des chefs accessoires de l'Abductor pollicis longus ou les différents types de ligamentoplastie. Elle est, en tous cas, plus logique que l'ostéotomie du premier métacarpien.

Mots clés  : ostéotomie ; radiographies du pouce ; rhizarthrose du pouce ; selle trapezienne ; trapèze.

Abstract

At its early stage, the thumb TM osteo-arthritis is occasionally painful during some activities and there are mainly radiological signs, only visibles on specific views and with maximum amplitudes. They are the first metacarpal base imperfect reintegration in the trapezium saddle in anteposition and an increased slope angle of 140°. So, the “slippery saddle” of the trapezium induces a metacarpal base subluxation. The goal of the proposed technique is to correct the orientation of the trapezial saddle. The slope angle must return to its normal value of about 125°, thanks to an opening wedge osteotomy into the trapezium, completed with a bony wedge insertion. Proposed for the first time in 1983, and used only once by Dr. Heim, this technique was “rediscovered” recently and used on five patients in ten years. It is easy to do, the only complication being two post-operative radial nerve sensitive branch neuromas. In six cases on seven, the pain disappeared, even if the osteo-arthritis was evolving for the two former cases. The functionnal recovery was total and the patients were satisfied in most of the cases. In spite of this short series, this technique is worth being used for the early stage of thumb osteo-arthritis, eventually combined with others techniques like tenotomy of the Abductor pollicis longus accessories or different types of ligamentoplasties. It is, in any case, more logical than the first metacarpal osteotomy.

Mots clés  : osteotomy ; thumb osteo-arthritis ; thumb X-rays ; trapezial saddle ; trapezium.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 2

P. 124-133 - 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Open reduction and internal fixation of un-united fractures of the distal radius: does the size of the distal fragment affect the result?
  • K.-J. Prommersberger, D.L. Fernandez, D. Ring, J.B. Jupiter, U.B. Lanz
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt du fixateur externe dans le traitement des fractures de l'humérus : à propos de 23 fixateurs Orthofix®
  • C. Chantelot, G. Robert, T. Aihonnou, G. Gueguen, H. Migaud, C. Fontaine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.