Médecine

Paramédical

Autres domaines


Luxation transscaphocapitale antélunaire du carpe : une nouvelle variété, une nouvelle approche - 01/01/02

Philippe  Wodecki,  Pierre  Guigui,  Emmanuel  Masmejean * *Correspondance et tirés à part : hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP), Service de Chirurgie de la Main et du Membre Supérieur (Pr. J.P. Lemerle), 20, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15, France.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le traitement chirurgical des luxations rétrolunaires du carpe est maintenant bien codifié et la voie d'abord postérieure est le plus souvent utilisée. En revanche, la prise en charge des luxations antélunaires du carpe est mal codifiée dans la littérature. L'abord antérieur est le plus souvent recommandé. En cas de syndrome de Fenton (fracture scaphocapitale), la tête du capitatum est classiquement décrite avec une rotation de 180°. Les auteurs rapportent un cas de luxation transscaphocapitale antélunaire du carpe chez un polytraumatisé. La tête du capitatum était en place sur le col. Par voie d'abord postérieure, une réparation de tous les éléments a pu être faite en urgence avec ostéosynthèse et greffe osseuse du scaphoïde. À deux ans de recul, le résultat peut être considéré comme bon avec reprise des activités sans douleur et 70°de secteur de flexion-extension du poignet. Radiologiquement, l'ensemble des fractures a consolidé et il n'existe pas de désaxation intracarpienne. Luxation antélunaire du carpe et syndrome de Fenton sont deux entités exceptionnelles dans la littérature. L'association de ces deux entités reste anecdoctique (deux cas décrits). Aucun cas similaire avec tête du capitatum en place n'a été retrouvé dans la littérature.

Mots clés  : fracture du capitatum ; fracture du scaphoïde carpien ; luxation périlunaire du carpe.

Abstract

On the one hand, surgical treatment of dorsal perilunate fracture-dislocation is now well codified. The posterior approach is prefered by the majority of the authors. On the other hand, surgical schedule for volar perilunate dislocation is not well establish in the literature. The anterior approach is the most frequently recommanded. In case of Fenton's syndrome (scaphocapitate fracture), the head of the capitatum is described with a rotation of 180°. The authors reports a case of a volar transcaphocapitate perilunate fracture-dislocation of the carpus in a polytrauma. The head of the capitatum was in place onto the neck. By a posterior approach, a primary repair of all the elements has been performed including open reduction and internal fixation of the carpal scaphoid fracture in addition with a bone graft. The capitatum were fixed by wiring. At two years follow-up, the result were good. The patient did return at the same work. Clinically, there was a range of motion of 70° in flexion-extension. Radiologically, all the fractures healed and there were no intracarpal desaxation. Volar perilunate fracture-dislocation of the carpus and Fenton's fracture (scaphocapitate fracture) are two exceptionnal entities in the literature. Association of both lesions has been found only twice in the literature. No similar case with a head of the capitatum in place has been already described.

Mots clés  : capitatum fracture ; carpal scaphoid fracture ; perilunate dislocation.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 2

P. 143-147 - 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Subperiosteal osteoid osteoma of the triquetrum mimicking an avascular necrosis
  • L. De Smet
| Article suivant Article suivant
  • Subluxation radiocarpienne palmaire : traitement par osteotomie de la marge anterieure du radius
  • S. Blanc, A. Rousseau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.