Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infection nosocomiale à SARS-Cov-2 dans les services de chirurgie digestive - 04/05/20

Nosocomial infection with SARS-Cov-2 within departments of digestive surgery

Doi : 10.1016/j.jchirv.2020.04.012 
M. Luong-Nguyen a, H. Hermand a, S. Abdalla b, N. Cabrit c, C. Hobeika c, A. Brouquet b, D. Goéré a, A. Sauvanet c,
a Chirurgie digestive, oncologique et endocrinienne, hôpital Saint Louis, AP–HP, université de Paris, 1, rue Claude Vellefaux, 75010 Paris, France 
b Chirurgie digestive, hôpital de Bicêtre, AP–HP, université Paris Sud, 78, rue du Général Leclerc, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c Chirurgie hépatique et pancréatique, hôpital Beaujon, AP–HP, université de Paris, 100, boulevard du Général Leclerc, 92110 Clichy, France 

Auteur correspondant. Service de chirurgie hépatobiliaire et pancréatique, DMU Digest, hôpital Beaujon, 100, boulevard Général-Leclerc, 92110 Clichy, France.Service de chirurgie hépatobiliaire et pancréatique, pôle des maladies de l’appareil digestif, hôpital Beaujon100, boulevard Général-LeclercClichy92110France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Monday 04 May 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

La pandémie de COVID-19 a imposé une diminution radicale de l’activité chirurgicale afin de répondre à l’afflux de patients hospitalisés et protéger les patients non infectés en leur évitant une hospitalisation. Toutefois, le risque d’infection lors de l’hospitalisation et ses conséquences sont encore très peu connus. Le but de ce travail était de rapporter une série de patients hospitalisés en chirurgie digestive chez qui une infection nosocomiale à SARS-Cov-2 a été diagnostiquée.

Méthodes

Étude rétrospective non-interventionnelle réalisée au sein de 3 services de chirurgie digestive. Les données cliniques, biologiques et radiologiques des patients ayant développé une infection nosocomiale au SARS-Cov-2 ont été collectées à partir des dossiers informatisés.

Résultats

Du 1er mars 2020 au 5 avril 2020, parmi 305 patients admis en chirurgie digestive, 15 (4,9 %) ont présenté une infection nosocomiale à SARS-Cov-2. Il s’agissait de 9 hommes et 6 femmes, d’un âge médian de 62 ans (35-68 ans). Tous les patients avaient une comorbidité. Les motifs d’hospitalisation étaient : traitement chirurgical d’un cancer (n=5), urgences complexes (n=5), traitement de complications liées au cancer ou à son traitement (n=3), reconstruction par gastroplastie (n=1), fermeture de stomie (n=1). Le délai médian entre l’admission et le diagnostic d’infection à SARS-Cov-2 était de 34jours (5-61jours). Chez 12 (80 %) patients, le diagnostic a été posé après une durée d’hospitalisation de plus de 14jours (15-63jours). À l’issue du suivi, 2 patients sont décédés, 7 étaient encore hospitalisés dont 2 sous assistance respiratoire et 6 patients étaient sortis d’hospitalisation.

Conclusions

Le risque d’infection au SARS-Cov-2 au cours d’une hospitalisation ou dans les suites d’une intervention de chirurgie digestive est un risque réel et potentiellement grave. Des mesures sont nécessaires afin de minimiser ce risque dans la perspective d’une reprise de l’activité chirurgicale en toute sécurité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The COVID-19 pandemic imposed a drastic reduction in surgical activity in order to respond to the influx of hospital patients and to protect uninfected patients by avoiding hospitalization. However, little is known about the risk of infection during hospitalization or its consequences. The aim of this work was to report a series of patients hospitalized on digestive surgery services who developed a nosocomial infection with SARS-Cov-2 virus.

Methods

This is a non-interventional retrospective study carried out within three departments of digestive surgery. The clinical, biological and radiological data of the patients who developed a nosocomial infection with SARS-Cov-2 were collected from the computerized medical record.

Results

From March 1, 2020 to April 5, 2020, among 305 patients admitted to digestive surgery departments, 15 (4.9 %) developed evident nosocomial infection with SARS-Cov-2. There were nine men and six women, with a median age of 62 years (35-68 years). All patients had co-morbidities. The reasons for hospitalization were: surgical treatment of cancer (n=5), complex emergencies (n=5), treatment of complications linked to cancer or its treatment (n=3), gastroplasty (n=1), and stoma closure (n=1). The median time from admission to diagnosis of SARS-Cov-2 infection was 34 days (5-61 days). In 12 patients (80%), the diagnosis was made after a hospital stay of more than 14 days (15-63 days). At the end of the follow-up, two patients had died, seven were still hospitalized with two of them on respiratory assistance, and six patients were discharged post-hospitalization.

Conclusions

The risk of SARS-Cov-2 infection during hospitalization or following digestive surgery is a real and potentially serious risk. Measures are necessary to minimize this risk in order to return to safe surgical activity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : COVID-19, SARS-cov-2, Transmission nosocomiale, Chirurgie digestive

Keywords : COVID-19, SARS-cov-2, Nosocomial transmission, Digestive surgery


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.