S'abonner

Injury assessment in circus student-artists population; preliminary study - 19/05/20

Investigation des blessures chez les étudiant-artistes du cirque ; étude préliminaire

Doi : 10.1016/j.scispo.2019.07.006 
H. Hakim , F. Puel, W. Bertucci
 Le laboratoire Performance Santé Métrologie Société (PSMS EA 7507), Université de Reims Champagne-Ardenne, UFR STAPS, Chemin des rouliers, batiment 25, 51687 Reims cedex, France 

Corresponding author. 34, Boulevard Victor Hugo, 51100 Reims, France.34, Boulevard Victor HugoReims51100France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Objective

The purpose of our study was to investigate probable causes of injury occurrence among circus student-artists as well as develop the most appropriate injury prevention and performance optimization programs to preserve their health. We correlated the general warm-up quality, the injury rates, and levels of severity.

Methods

Thirty-one healthy adults (14 women and 17 men, 22.5±2years, 170±6.4cm, 64.5±7.5kg) participated voluntarily in this study. These student-artists were divided into two groups: 15 aerials and (dangling trapeze, stated trapeze, outfielders, Chinese mast, aerial fabrics, aerial webbing, smooth rope, and flying rope) 16 non-aerials (banquine, bascule, carried acrobatic, cyr wheel, acrobatics, and acrobatic juggling). A prospective report of injury was established. Both an observation and a description of the details and habits of the general warm-up of each student-artist were carried out before the specialty sessions.

Results

Forty-four percent of injuries affect the lower limbs, 32% the upper limbs, 16% the trunk, and 8% the neck. Sixty-eight percent of lower limb injuries are at the ankle and 27% affect the knee. In the upper limb, the shoulder is the most affected with 50% of total injuries. Injuries are spread almost equally between aerial and non-aerial groups. Seventy percent of injuries were recorded in those who do not perform endurance exercises to induce cardiorespiratory activation during their general warm-ups. Seventy percent of injuries were recorded among those who practice passive, static, and long-term stretching during their general warm-ups. Eighty-five percent of minor injuries were recorded in the latter. Sixty-seven percent of severe injuries were noted among those who practice this type of stretching.

Conclusion

The injury occurrence rates and severities seem to have a relation with the way student-artists practice their warm-ups just before their specialty sessions; taking into account the fact that all injuries were recorded during these sessions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Le but de notre étude était d’investiguer les causes probables d’apparition de blessures chez les étudiant-artistes de cirque afin de concevoir les programmes les plus appropriés de prévention des blessures et d’optimisation de la performance permettant de préserver leur santé. L’étude consistait à établir une corrélation entre la qualité générale de l’échauffement, le taux de blessures et les degrés de leurs gravités.

Méthodes

Trente et un adultes en bonne santé (14 femmes et 17 hommes, 22,5±2 ans, 170±6,4cm, 64,5±7,5kg) ont participé volontairement à cette étude. Ces étudiant-artistes ont été divisés en deux groupes : 15 aériens (trapèze ballant, trapèze fixe, voltigeurs, mât chinois, tissus aérien, sangles aériennes, corde lisse, corde volante) et 16 non-aériens (banquine, bascule, portés acrobatiques, roue acrobatique, acrobatie, jonglage acrobatique). Un rapport prospectif des blessures a été établi. Une observation et une description des détails et des habitudes de l’échauffement général de chaque étudiant-artiste ont été réalisées avant les séances de spécialité.

Résultats

Parmi les blessures, 44 % touchent le membre inférieur, 32 % le membre supérieur, 16 % le tronc et 8 % le cou. Parmi les blessures du membre inférieur, 68 % sont à la cheville et 27 % au genou. En ce qui concerne le membre supérieur, l’articulation de l’épaule est la plus touchée avec 50 % des blessures. Parmi les blessures, 70 % ont été enregistrées chez les étudiant-artistes qui n’effectuaient pas d’exercices d’endurance pour induire une activation cardiorespiratoire au cours de leurs échauffements généraux. Aussi, 70 % des blessures ont été enregistrées chez ceux qui pratiquaient des étirements passifs, statiques et de longue durée lors de leurs échauffements généraux. Parmi, 85 % des blessures mineures et 67 % des blessures graves ont été enregistrées chez ceux pratiquant ce type d’étirements. Les étudiant-artistes du Cnac ont les mêmes types et le même pourcentage de blessures qu’ils soient filles ou garçons et toutes disciplines confondues.

Conclusion

Le taux et la gravité des blessures semblent avoir un lien direct avec la façon dont les étudiant-artistes pratiquent l’échauffement juste avant les séances de spécialités, en tenant compte du fait que toutes les blessures ont été enregistrées au cours de ces séances.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Injury, General warm-up, Circus student-artists, Aerial, Non-aerial

Mots clés : Blessure, Échauffement général, Étudiant-artiste du cirque, Aérien, Non-aérien


Plan


 Name and address of institution where the study described was carried out: Centre national des arts du cirque, 1, rue du Cirque, 51000 Châlons-en-Champagne, France.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 154-160 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Soccer injuries documented by F-MARC guidelines in 13- and 14-year old national elite players: A 5-year cohort study
  • A. Fouasson-Chailloux, O. Mesland, P. Menu, M. Dauty
| Article suivant Article suivant
  • The effect of a new geometric bicycle saddle on the genital-perineal vascular perfusion of female cyclists
  • N. Piazza, G. Cerri, G. Breda, A. Paggiaro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.