Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Nutrition parentérale du nourrisson et de l'enfant - 19/05/20

[4-002-J-50]  - Doi : 10.1016/S1637-5017(19)69207-0 
E. Marinier a,  : Praticien hospitalier, F. Liebert a : Infirmière coordinatrice du centre de nutrition parentérale, E. Guerriero b : Assistant spécialiste en pharmacie, E. Dugelay a : Praticien hospitalier, M. Leuvray a : Interne en médecine pédiatrique, C. Martinez-Vinson a : Praticien hospitalier, J.-P. Hugot a : Praticien hospitalier, professeur des Universités, chef de service
a Service des maladies digestives et respiratoires de l'enfant, Centre agréé de nutrition parentérale à domicile, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Serurier, 75935 Paris, France 
b Pharmacie à usage intérieur, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Serurier, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La nutrition parentérale (NP) permet de nourrir des enfants par voie veineuse lorsque l'utilisation de la voie orale ou entérale est insuffisante ou impossible. Les indications en sont l'insuffisance intestinale chronique ou transitoire secondaire à des pathologies digestives malformatives congénitales ou acquises, et la prématurité. Elle est également utilisée largement en réanimation et dans les pathologies onco-hématologiques de façon transitoire. Chez l'enfant, la NP doit couvrir les besoins de base et ceux de la croissance. Des recommandations de consensus (américaine et européenne) ont été proposées permettant d'optimiser la prise en charge et la croissance. De même des règles pour la prescription, transfert d'ordre, fabrication des solutés de NP ont été établies maximisant le bénéfice clinique et limitant le risque d'effets secondaires et d'erreurs de fabrication. Les progrès techniques dans la manipulation des cathéters veineux centraux, associés à l'éducation thérapeutique et à la large utilisation de verrous antibactériens ont augmenté leur longévité et diminué les complications au premier rang desquelles les septicémies. L'insuffisance hépatique associée à la NP reste la complication la plus préoccupante. Elle survient en cas d'insuffisance intestinale sévère associée à une NP prolongée. Des recommandations pour sa prévention sont en cours, la stimulation des enzymes digestives et l'utilisation d'émulsions lipidiques visant à diminuer la cholestase pourraient avoir des effets positifs. À long terme, la NP participe à une croissance normale, la taille finale des enfants étant liée à la pathologie causale et non au mode de nutrition. Le retour en NP à domicile des enfants avec une insuffisance intestinale chronique est devenu quasi systématique et précoce (< 3 mois) après formation de la famille à la technique, permettant une meilleure insertion dans la vie familiale et scolaire. La NP à domicile reste pour l'instant la meilleure option thérapeutique en cas d'insuffisance intestinale définitive bénigne, son alternative : la greffe intestinale se discute lorsque la NP n'est plus possible en raison de ses complications ou de risques vitaux liés à la pathologie causale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Nutrition parentérale du nourrisson et nouveau-né, Cathéters veineux centraux, Complications sur cathéters centraux, Septicémies, Macronutriments, Micronutriments, Insuffisance intestinale bénigne, Insuffisance hépatique liée à la NP, Complications de la nutrition parentérale, Recommandations pour la prescription et la fabrication de la NP, Éducation thérapeutique


Plan


 Les annexes indiquées dans ce PDF sont présentes dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Traitement diététique de l'allergie aux protéines de lait de vache
  • A. Lemoine, P. Tounian
| Article suivant Article suivant
  • Traitement diététique des maladies héréditaires du métabolisme
  • P. de Lonlay, V. Valayannopoulos, S. Dubois

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.