Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incidence et facteurs de risque de la dépression post syndrome coronarien aigu : étude prospective auprès de 110 patients - 21/05/20

Incidence and risk factors of depression after a first coronary acute syndrome: A prospective study among 110 patients

Doi : 10.1016/j.ancard.2020.03.014 
G. Ben Halima a, W. Cherif a, b, M. Ben Aoun a, F. Cherif c, F. Gueddiche a, H. Ben Slima a, d, M.S. Mourali a, f, Y. Ben Ameur a, e, W. Sdiri a, g, M. Cheour a, b, R. Damak a, b,
a Faculté de médecine de Tunis, université Tunis ElManar, Tunis, Tunisie 
b Service de psychiatrie Ibn-Oumrane, hôpital Razi, Manouba, Tunisie 
c Faculté de médecine de Sfax, Sfax, Tunisie 
d Service de cardiologie, hôpital régional de Menzel-Bourguiba, Bizerte, Tunisie 
e Service de cardiologie, hôpital Mongi-Slim de la Marsa, Tunis, Tunisie 
f Service des explorations fonctionnelles et réanimation cardiologique, hôpital la Rabta, Tunis, Tunisie 
g Service de cardiologie, hôpital Habib-Bougatfa, Bizerte, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But de l’étude

Les objectifs de notre étude étaient d’estimer l’incidence de la dépression post syndrome coronarien aigu (SCA) et d’identifier les facteurs prédictifs de l’installation de ce trouble.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude prospective, multicentrique dans quatre services de cardiologie, durant la période de juin à décembre 2018. Un dépistage des symptômes dépressifs a été réalisé à l’aide du Hospital Anxiety and Depression Scale, en intra-hospitalier (T0) et en moyenne 42,1±7,9 jours après la sortie de l’hôpital (T1).

Résultats

Cent dix patients ont été inclus avec un âge moyen de 57±8,1 ans et un sexe-ratio de 3,78. Les incidences de la symptomatologie dépressive à T0 et à T1 étaient respectivement de 19,1 % et de 6,2 %. Les incidences moyenne et cumulée de la symptomatologie dépressive étaient respectivement de 12,7 % et 25,5 %. La consommation d’alcool, le surpoids et l’anxiété étaient associés à l’incidence de la symptomatologie dépressive après un SCA à T0. En régression logistique binaire, la consommation d’alcool était le facteur indépendant prédictif de l’incidence de la dépression à T0 avec un odds ratio à 4,680 et un IC 95 % [1,449 ; 15,107] ; p=0,01. En analyse univariée, la consommation d’alcool, le haut risque de mortalité hospitalière, selon le score de GRACE, et la non-réalisation de la coronarographie étaient statistiquement associés avec l’incidence cumulée de la symptomatologie dépressive.

Conclusion

Certains facteurs sont à prendre en considération chez les patients admis pour un premier épisode de SCA afin de réaliser un dépistage de la symptomatologie dépressive. Une évaluation répétée de la symptomatologie dépressive est également de mise.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aim

The purpose of this study was to estimate the incidence of post-acute coronary syndrome (ACS) depression and to identify predictive factors for the onset of this disorder.

Patients and methods

We conducted a prospective, multicentric study across four cardiology departments, during the period from June to December 2018. A depressive symptom screening was performed using the Hospital Anxiety and Depression Scale, in-hospital (T0) and on average 42.1±7.9 days after hospital discharge (T1).

Results

A total of 110 patients were enrolled with an average age of 57±8.1 years. Sex ratio was 3.78. The incidences of depressive symptomatology at T0 and T1 were respectively 19.1% and 6.2%. Mean and cumulative incidences of depressive symptomatology were respectively 12.7% and 25.5%. According to the univariate analysis, drinking alcohol, overweight and anxiety were associated with the incidence of depressive symptomatology after SCA at T0. In binary logistic regression, drinking alcohol was the independent predictor of the incidence of depression after ACS at T0 with an odds ratio of 4.680 and CI of 95% [1.449; 15,107]; P=0.01. In univariate analysis, drinking alcohol, high risk of hospital mortality, according to the GRACE score, and non performing coronary angiography were statistically associated with the overall incidence of depressive symptomatology.

Conclusion

Depression screening must be a part of the evaluation of the ACS. A repeated evaluation of depression is also recommended.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome coronarien aigu, Dépression, Facteurs de risque, Alcool

Keywords : Acute coronary syndrome, Depression, Risk factors, Alcohol


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 69 - N° 3

P. 125-132 - mai 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndromes aortiques aigus de type A : évaluation des délais de prise en charge dans un réseau de médecine d’urgence
  • F. Bruna, A. Lecherbonnier, L. Belle, C. Vallenet, O. Chavanon, N. Chavanis
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs prédictifs d’amputation après angioplastie de l’artère iliaque chez les patients avec artériopathie sévère
  • M. Ben Hammamia, M. Ben Mrad, Z. Daoud, J. Ziadi, F. Ghedira, I. Bounawes, R. Denguir

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.