Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gestion du drainage urinaire en chirurgie colorectale - 22/05/20

Urine drainage management in colorectal surgery

Doi : 10.1016/j.jchirv.2020.03.009 
M. Roulet a, , B. Delbarre b, A. Vénara a, A. Hamy a, J. Barbieux a
a Service de chirurgie viscérale et endocrinienne, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49100 Angers, France 
b Service de chirurgie urologique, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49100 Angers, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 22 mai 2020

Résumé

Introduction

La réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC) vise à diminuer le stress induit par la prise en charge chirurgicale, en réduisant notamment la durée de mise en place des cathéters. L’utilisation du sondage vésical en chirurgie colorectale est hétérogène, notamment par la crainte de la rétention aiguë d’urine (RAU).

Objectif

Le but de ce travail est de rapporter l’état de la littérature concernant le sondage vésical en postopératoire d’une chirurgie colorectale, notamment vis à vis du risque de RAU, afin d’aider à une homogénéisation des pratiques périopératoires.

Résultats

En chirurgie colique, et l’absence de troubles urinaires préopératoires, la sonde vésicale ne doit pas être laissée en place plus de 24 heures. En chirurgie rectale, l’ablation de la sonde vésicale à partir de j2 postopératoire semble raisonnable en l’absence de facteur de risque (FDR) de RAU. Le sexe masculin, des antécédents d’obstruction urinaire basse, l’amputation abdomino-périnéale (AAP) et la réalisation d’une anastomose rectale basse sont les facteurs de risque de RAU qui doivent être pris en compte dans la décision d’ablation du drainage urinaire. La place du cathéter sus-pubien de principe n’est pas clairement définie, mais il pourrait être utile après AAP. Le cathéter péridural est également un FDR de RAU, mais il semble possible de retirer la sonde urinaire avant le cathéter péridural à j1 postopératoire à condition de prendre en compte les autres FDR. Enfin, aucune étude bien menée n’a évalué l’intérêt prophylactique d’un traitement alpha-bloquant périopératoire systématique en chirurgie colorectale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Enhanced recovery aprograms (ERP) is aimed at reducing a patient's surgical stress response, specifically by reducing the duration of catheterization. In cases of colorectal surgery, there is pronounced heterogeneity in urinary catheterization, which is largely explained by fear of acute urinary retention (AUR).

Objective

The objective of this work is to report on the current literature on postoperative urinary catheterization following colorectal surgery, particularly with regard to the risk of AUR, and thereby contribute to the standardization of perioperative practices.

Results

In colon surgery without preoperative urinary disorders, catheterization must not exceed 24hours. In rectal surgery, catheter removal starting on postoperative D2 seems reasonable in the absence of AUR risk factor (RF). Male sex, past history of lower urinary tract obstruction, abdomino-perineal amputation (APA) and low rectal anastomosis are AUR risk factors that must be taken into account when deciding to withdraw the urinary catheter. While the role of a suprapubic catheter is not clearly defined, it may be of use following APA. The epidural catheter is another AUR risk factor, but it seems possible to withdraw the urinary catheter on postoperative D1, before the epidural catheter, provided that the other risk factors have been taken into full account. Lastly, up until now no satisfactorily conducted study has assessed the prophylactic value of systematic perioperative alpha-blocker treatment in colorectal surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie colorectale, Sonde transurétrale, Cathéter sus-pubien, Rétention aiguë d’urine, Alpha-Bloquants, Analgésie Péridurale

Keywords : Colorectal surgery, Transurethral probe, Suprapubic catheter, Acute urinary retention, Alpha-blockers, Epidural analgesia


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.