Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vécu des hommes victimes de violences conjugales : étude qualitative au sein de l’unité médicojudiciaire de Toulouse - 26/05/20

Male victims’ experience of intimate partner violence: A qualitative study in a French forensic unit

Doi : 10.1016/j.medleg.2020.05.002 
E. Bontoux a, , C. Ploquin b, N. Telmon c, F. Savall c, L. Gimenez b
a Unités de médecine légale, centre hospitalier universitaire site Pellegrin, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Département universitaire de médecine générale, faculté de médecine de Rangueil, 133, route de Narbonne, 31062 Toulouse cedex, France 
c Service de médecine légale, centre hospitalier universitaire Rangueil, avenue du Professeur-Jean-Poulhes, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 26 May 2020

Résumé

But de l’étude

Le but de cette étude est d’explorer le vécu d’hommes victimes de violences conjugales.

Patients et méthode

Nous avons réalisé une étude qualitative, par entretiens individuels semi-dirigés, auprès d’hommes majeurs ayant consulté entre le 1er janvier et le 31 octobre 2017 à l’unité médicojudiciaire de l’hôpital Rangueil à Toulouse.

Résultats

Neuf entretiens ont été réalisés. L’âge moyen des hommes était de 39 ans et la durée de relation moyenne avec l’auteur de violences était de 9,2 ans. Les hommes étaient victimes, en premier lieu, de violences psychologiques. Les violences physiques apparaissaient secondairement et marquaient le point culminant des violences. Après un intervalle libre, les violences s’installaient progressivement sans pouvoir identifier de facteur déclenchant. Les hommes étaient portés à minimiser les actes de violences. Ils ne reconnaissaient pas les premières manifestations comme des violences. Sur le long terme, les hommes mettaient en place des stratégies leur permettant de s’adapter pour poursuivre leur relation. Les représentations sociales compliquaient la reconnaissance des hommes en tant que victime. Les hommes victimes se sentaient piégés par la société.

Conclusion

De par sa méthode originale, notre travail a permis d’étudier les mécanismes intimes des violences conjugales faites aux hommes. Comprendre et identifier ces mécanismes apparaît aujourd’hui indispensable pour dépister et proposer une prise en charge adaptée des hommes victimes de violences conjugales par les professionnels du droit et de la santé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose of the study

The purpose of this study is to explore the experiences of male victims of intimate partner violence.

Patients and method

We conducted a qualitative study, through semi-structured individual interviews, with adult men who consulted between January 1 and October 31, 2017 at the forensic unit of the Rangueil hospital in Toulouse.

Results

Nine interviews were conducted. The average age of the men was 39 years and the average duration of the relationship with the perpetrator was 9.2 years. The men were first and foremost victims of psychological violence. Physical violence appeared secondarily and marked the culmination of the violence. After a free interval, the violence gradually took hold without being able to identify any triggering factor. Men were inclined to minimize acts of violence. They did not recognize the first demonstrations as violence. In the long term, men put in place strategies to enable them to adapt to continue their relationship. Social representations complicated the recognition of men as victims. The male victims felt trapped by society.

Conclusion

Through its original method, our work has made it possible to study the intimate mechanisms of domestic violence against men. Understanding and identifying these mechanisms is now essential to detect and provide appropriate care for male victims of intimate partner violence by legal and health professionals.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Violence conjugale, Homme victime, Médecine légale clinique, Étude qualitative

Keywords : Intimate partner violence, Violence against men, Clinical forensic medicine, Qualitative study


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.