Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Régulation de l'absorption digestive du fer - 26/05/20

[7-005-B-16]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(20)86142-7 
P. Brissot a,  : Professeur émérite de médecine, E. Brissot b, c : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, M.-B. Troadec d, e : Professeur des Universités, praticien hospitalier, O. Loréal a : Directeur de recherches à l'Inserm
a Institut NuMeCan, Inserm U-1241, Université de Rennes-1, Rennes, France 
b Service d'hématologie clinique et de thérapie cellulaire, Hôpital Saint-Antoine, AP-HP, Paris, France 
c Sorbonne Universités, UPMC Université, Centre de recherche Saint-Antoine, UMR-S938, Paris, France 
d Université de Brest, Inserm, EFS, UMR 1078, GGB, 29200 Brest, France 
e Service de génétique, Laboratoire de génétique chromosomique, CHRU, Brest, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La vulnérabilité de l'organisme humain face tant à la déficience qu'à la surcharge en fer rend indispensable une homéostasie très fine du métabolisme martial. Les possibilités limitées d'adaptation de ce métabolisme sur le versant de l'élimination du fer font que c'est essentiellement au niveau de son entrée digestive que se fait cette régulation. De nombreux acteurs moléculaires gérant l'entrée (DMT1, PCFT/HCP1, HRG-1), le stockage (ferritine) et la sortie du fer duodénocytaire (ferroportine, FLVCR1a) ont été identifiés. Ils ont permis d'analyser les facteurs luminaux, entérocytaires et systémiques - au premier rang desquels l'axe hepcidine-ferroportine - dont les interactions assurent cette régulation. Confrontées aux données cliniques, ces connaissances sur les modes de régulation de l'absorption digestive du fer ont permis d'élargir, sur des bases physiopathologiques précises, le champ nosologique des pathologies, génétiques ou acquises, concernées par une dysrégulation de cette absorption. Beaucoup a été acquis dans le domaine du fer non héminique (ou inorganique) mais beaucoup plus reste à découvrir dans celui du fer héminique qui, pourtant, représente la part dominante du fer absorbé au quotidien.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Fer non héminique, Fer héminique, DMT1, Ferritine, Hepcidine, Ferroportine, Microbiote, Hémochromatose, IRIDA, Inflammation, Dysérythropoïèse


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Métabolisme hépatique des métaux : exemple du fer et du cuivre
  • Olivier Loréal, Fabrice Lainé, Yves Deugnier, Pierre Brissot
| Article suivant Article suivant
  • Métabolisme de l'alcool
  • N. Dali-Youcef, J.-L. Schlienger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.